Actualité : ce qu'il ne fallait pas manquer

Le par  |  0 commentaire(s)
GNT new Logo

Comme chaque lundi, redécouvrez les faits qui ont marqué l'actualité de la semaine précédente.

GNT new LogoParmi les actualités qui ont rythmé l’actualité de la semaine précédente, on rappellera la cyberattaque de grande envergure dont a été victime Bercy, la signature pour la mise en place du label tarif social mobile, le dispositif vigilance suicide chez Facebook, le lancement d’un WikiLeaks à la française et la peine de prison pour le motard de YouTube.

Sur ce, bonne lecture et bon début de semaine sur GNT.


Bercy cyberattaqué de décembre à aujourd'hui : le ministère français de l'Économie et des Finances a été la cible d'une cyberattaque de grande envergure entre décembre 2010 et début mars. L'attaque visait a priori des documents en relation avec le G20 qui est placé sous présidence française. Ce sont ainsi 12 000 postes qui ont profité d’une opération de maintenance il y a peu.


Les offres tarif social mobile dans six mois : les opérateurs ont signé avec le gouvernement pour la mise en place du label tarif social mobile ( 40 minutes d’appels et 40 SMS pour 10 euros par mois ). Ils devront proposer les offres qui vont avec dans les six mois à venir.


Facebook en mode vigilance suicide : le réseau communautaire Facebook a mis en place un système d'alerte afin de prévenir le suicide de ses membres. Le dispositif permet aux utilisateurs de signaler du contenu de nature suicidaire et aux modérateurs de contrôler le contenu avant de prévenir si nécessaire la police.


WikiLeaks inspire FrenchLeaks de Mediapart : pour souffler sa troisième bougie, le pure player qu’est Mediapart annonce le lancement du portail FrenchLeaks, un WikiLeaks à la française. Il s’agira de diffuser des documents jugés d’intérêt public.


Six mois de prison suite aux excès de vitesse sur YouTube : le motard d’une trentaine d’années qui se vantait de ses excès de vitesse sur les autoroutes du Pas-de-Calais en les diffusant sur YouTube a été condamné à de la prison. Il a en effet écopé de six mois, dont cinq avec sursis. Sans compter la confiscation de son bolide avec lequel il a été flashé à 260 km/h.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]