Actualité : ce qu'il ne fallait pas manquer

Le par  |  0 commentaire(s)
GNT new Logo

Comme chaque lundi, redécouvrez les faits qui ont marqué l'actualité de la semaine précédente.

GNT new LogoParmi les actualités à retenir de la semaine précédente, le piratage de plusieurs sites Web de préfectures, les procédures contentieuses concernant des faux avis de consommateurs, le jugement forçant un site de téléchargement à donner des noms, la procédure judiciaire ciblant Numéricable et la diffusion de documents secrets dans leur intégralité qu'envisage WikiLeaks.

Sur ce, bonne lecture et bon début de semaine sur GNT.


Plusieurs sites Web de préfectures piratés : au cours de ces dernières semaines, pour des raisons encore inconnues à ce jour, des pirates informatiques ont attaqué les portails de neuf préfectures françaises ( Charente, Côtes-d'Armor, Deux-Sèvres, Hauts-de-Seine, Landes, Lot, Lot-et-Garonne, Manche et Pas-de-Calais ), lesquels ont dû être fermés pour renforcer leur sécurité. Aucune donnée importante ne semble toutefois avoir été dérobée.

Cinq sites Internet dans le collimateur pour des faux avis de consommateurs : les enquêtes demandées par le gouvernement et ouvertes il y a peu au sujet des faux avis de consommateurs publiés sur Internet ont débouché sur cinq procédures contentieuses. Aucun nom n’a toutefois été cité.


Hotfile doit donner des noms : dans sa guerre contre l’industrie américaine du cinéma, le service Hotfile perd une manche. Un tribunal de Miami lui a ordonné de fournir plusieurs données, dont celles des utilisateurs, y compris situés hors des frontières US.


Free poursuit Numericable pour sa révolution : Free a décidé de poursuivre Numericable pour l'usage du mot révolution dans ses publicités. Selon lui, le recours à ce terme aurait créé des interférences et nuit à sa propre marque, et ainsi annihilé les 39 millions d'euros investis dans sa campagne de communication. Il réclame à ce titre 10 millions d’euros.


WikiLeaks va diffuser intégralement des documents secrets : le site WikiLeaks, spécialisé dans la diffusion de documents classifiés, vient de sonder ses abonnés Twitter concernant la diffusion d'une clé pour accéder à un nouveau dossier confidentiel incluant les noms des personnes concernées.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]