App Store : 3000 logiciels, 100 millions de téléchargements

Le par  |  0 commentaire(s)
iPhone_App_Store

A l'occasion de la présentation de ses nouvelles gammes de baladeurs iPod, Steve Jobs a fait un point sur le succès de son App Store.

iPhone_App_StoreL' App Store, point d'accès centralisé aux applications mobiles pour iPhone et iPod Touch lancé au mois de juillet 2008, est un vrai succès pour Apple. Après un démarrage en fanfare, et des annonces de services similaires chez la concurrence, que ce soit l' Android Market chez Google ou le Skymarket pour Windows Mobile 7 de Microsoft, Steve Jobs a fait un nouveau point sur le succès de l' App Store à l'occasion du lancement de nouveaux baladeurs iPod.

Ainsi, depuis le lancement du service le 11 juillet dernier, l' App Store compte désormais 3000 applications téléchargeables ( il y en avait environ 500 au départ ), dont 90% sont proposées à moins de 10 dollars et plus de 600 sont gratuites.

Nombre d'entre elles utilisent les fonctionnalités des terminaux, comme l'affichage multi-touch ou le capteur de mouvements intégré, ainsi que l'accélérateur graphique. Les éditeurs de jeux rivalisent d'ailleurs d'ingéniosité pour exploiter ces caractéristiques.


Un succès qui donne des idées
Apple estime à 100 millions le nombre d'applications téléchargées depuis l'ouverture de l' App Store ( la société avait avancé le chiffre de 60 millions de téléchargements un mois après le lancement ), ce qui constitue un résultat tout à fait intéressant pour les développeurs, qui peuvent récupérer 70% des revenus des ventes d'applications, venant compenser l'obligation de ne passer que par le canal unique de l' App Store.

Nul doute que ces résultats vont inciter la concurrence à mettre en place des modèles similaires. Malgré les 18.000 applications disponibles sur Windows Mobile, Microsoft n'a jamais beaucoup mis en avant cet aspect, laissant des portails indépendants gérer l'accès aux logiciels, dans des conditions parfois dénoncées par les développeurs eux-mêmes, les portails pouvant demander à récupérer plus de 50% des revenus générés en échange d'une certaine visibilité.

Pour Google Android, le problème est différent puisqu'il s'agit de partir de zéro, comme Apple l'a fait pour l' iPhone. Un concours a permis de dégager 50 applications prometteuses mais on compte là aussi sur l'engouement des développeurs pour faire gonfler rapidement l'offre d'applications payantes et gratuites.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]