Apple : un accord avec TSMC signe l'abandon de Samsung pour les processeurs d'iPhone

Le par  |  2 commentaire(s) Source : The Verge
iPhone 5s

Apple souhaite résolument se défaire de sa dépendance de son concurrent principal sur le marché mobile, Samsung et aurait ainsi signé un partenariat avec TSMC.

Présenté sous la forme de rumeurs jusqu’à présent, le Wall Street Journal rapporte qu’Apple aurait bien signé un accord avec Taiwan Semiconductor Manufacturing Co. pour la fabrication de puces à destination des dispositifs mobiles de la marque.

iPhone 5S Apple A7 TSMC devrait débuter la production des puces pour le compte d’Apple à partir de 2014 mais Apple devrait continuer à dépendre de Samsung en tant que fournisseur des principaux processeurs de ses appareils pendant toute l’année à venir.

Selon les sources du journal, la transition vers le jeu de puces de TSMC serait plus lente que prévu du fait de quelques difficultés pour le fabricant à se conformer aux standards d’Apple au niveau des vitesses et de la consommation électrique des composants.

Cette nouvelle orientation va dans la continuité d’un besoin grandissant d’autonomie pour Apple vis-à-vis de son concurrent principal. Cupertino avait ainsi déjà abandonné l’achat d’écrans d’iPhone à Samsung.

Des rapports font état d’une volonté de trouver de nouveaux fournisseurs dès 2012 concernant la mémoire Flash et la RAM embarquée dans les dispositifs de la Pomme. Pour autant à l’époque, c’était principalement la volonté de diversification des fournisseurs qui était mise en avant.

D’après le Wall Street Journal, Apple et TSMC sont en négociations depuis 2010. En 2011 les sociétés étaient proches d’un arrangement, mais TSMC avait fait marche arrière quand Apple imposait au fabricant le droit d’investir dans le capital du fournisseur ou qu’il développe une structure spécifique à la fabrication exclusive des produits de la marque.

Pour autant, se désengager totalement de la dépendance de Samsung ne sera pas une mince affaire pour Apple tant que les nouveaux fournisseurs trouvés ne seront pas aussi fiables et productifs.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1384862
"...quand Apple imposait au fabricant le droit d’investir dans le capital du fournisseur..."

gné??? çà mériterait d'être développé un peu plus, parce que là j'ai du mal à comprendre qui est quoi dans cette phrase (en dehors d'Apple )
Le #1385742
@zorglub123 , en effet c'est très mal traduit .

Apple voulait en fait : rentrer dans le capital de TSMC , et leur faire construire une usine spécifique.

Le patron de TSMC Morris Chang , a toujours refusé les deux requêtes , car il souhaite que sa société conserve son indépendance et sa flexibilité de production.

En gros TSMC veut bien bosser avec Apple mais se resserve le droit de réorienter la production , par exemple s'ils fournissent des puces de 64GB de RAM pour 20$ a Apple et qu' HTC se pointe et leur en propose 40$ , TSMC servira HTC en premier , ce qu'il n'aurait pas été capable de faire si Apple rentre dans le capital , ou qu il leur impose une unité de production dédié.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]