Apple et les 13 milliards d'euros à reverser : pour Tim Cook, le groupe est victime d'anti-américanisme

Le par  |  36 commentaire(s) Source : Reuters
Tim cook  Apple WWDC 2013

La décision de la Commission européenne de demander à Apple de rembourser 13 milliards d'euros ne passe décidément pas outre-Atlantique. Le CEO Tim Cook évoque une manoeuvre politique peu ragoûtante et un anti-américanisme de mauvais aloi.

Tim Cook AppleLe CEO d'Apple Tim Cook ne mâche pas ses mots alors que le groupe de Cupertino est sommé de restituer 13 milliards d'euros censés avoir été indûment perçus grâce aux incitations fiscales accordées par l'Irlande, lui permettant de mettre en place un dispositif d'optimisation fiscale redoutablement efficace.

La commissaire européenne Margrethe Vestager a ainsi évoqué un taux d'imposition sur les bénéfices qui n'aurait été que de 0,005% en 2014, donnant à Apple un avantage économique considérable et la possibilité de payer un impôt dérisoire par rapport à un volume d'activité très important en Europe.

Contestant ce chiffre dont il dit qu'il ne sait pas d'où il vient et comment il a été calculé, Tim Cook affirme que la décision de la Commission européenne est avant tout une manoeuvre politique malsaine ("total political crap") et peut-être alimentée par un certain anti-américanisme, alors qu'Europe et Etats-Unis s'affrontent dans plusieurs domaines économiques et que les multinationales font l'objet de critiques grandissantes et d'une surveillance accrue.

Confirmant la volonté d'Apple de faire appel de la décision, il réaffirme que la décision de cette action rétroactive n'a aucune base légale et que le groupe américain a toujours respecté les législations fiscales en vigueur.

Dans le même temps, Tim Cook a laissé entendre qu'il allait commencer à rapatrier une partie des quelque 181 milliards de dollars de cash stockés dans des paradis fiscaux vers les Etats-Unis à partir de l'an prochain. Il a également redit sa volonté de maintenir ses opérations en Irlande malgré la décision européenne. Le pays pourrait d'ailleurs le soutenir dans son appel.


La décision européenne, amorce d'autres réactions ailleurs ?
Dans le même temps, la décision de la Commission européenne pourrait déclencher d'autres demandes de régularisation ailleurs dans le monde. Le Korea Times note que le gouvernement sud-coréen est fermement appelé par ses instances à suivre l'exemple européen et à réclamer aux multinationales américaines des arriérés d'impôts, les soupçonnant là aussi d'une optimisation fiscale trop bien rodée.

Le gouvernement sud-coréen hésiterait cependant à passer à l'action, l'industrie mobile jouant un grand rôle dans l'économie du pays, avec le risque de déstabiliser certains équilibres et de subir de plein fouet des mesures de représailles.

La récupération des taxes ne compenserait alors pas les conséquences d'un changement d'attitude d'Apple ou de Google vis à vis du marché sud-coréen. C'est tout le problème du poids économique de ces grands groupes solidement arrimés à l'économie des pays qu'ils alimentent tout en tirant de substantiels bénéfices. Jusqu'au parasitisme ? L'Europe semble le penser.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 4

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1920088
" on a été de sérieux enculés on l'avoue mais on avait le droit de l'être "


Le #1920092
"Le gouvernement sud-coréen hésiterait cependant à passer à l'action, l'industrie mobile jouant un grand rôle dans l'économie du pays, avec le risque de déstabiliser certains équilibres et de subir de plein fouet des mesures de représailles."

Donc quand on est gros et puissant, on fait plier la justice des états ?

Justice à X vitesses !
Le #1920095
skynet a écrit :

"Le gouvernement sud-coréen hésiterait cependant à passer à l'action, l'industrie mobile jouant un grand rôle dans l'économie du pays, avec le risque de déstabiliser certains équilibres et de subir de plein fouet des mesures de représailles."

Donc quand on est gros et puissant, on fait plier la justice des états ?

Justice à X vitesses !


Faut bien justifier les millions qui financent les campagnes d'X ou Y.

Y'a pas un truc dans le genre en France où le gagnant est remboursé de ses frais de campagnes mais pas les perdants ?

Bon sang, que j'aimerai être à la tête du pays, pas forcement longtemps, juste de quoi
mettre à mort ( littéralement ) toutes les multinationales amorales ... et j'en passe.
Argh, le retour à la réalité est difficile
Le #1920096
5COMM a écrit :

" on a été de sérieux enculés on l'avoue mais on avait le droit de l'être "


Oui c'est souvent le cas. Mais pour le cas précis de Apple Irlande ils ont passé la ligne rouge avec l'aide du gouvernement car ils ont enfreint des lois.
Le #1920098
5COMM a écrit :

skynet a écrit :

"Le gouvernement sud-coréen hésiterait cependant à passer à l'action, l'industrie mobile jouant un grand rôle dans l'économie du pays, avec le risque de déstabiliser certains équilibres et de subir de plein fouet des mesures de représailles."

Donc quand on est gros et puissant, on fait plier la justice des états ?

Justice à X vitesses !


Faut bien justifier les millions qui financent les campagnes d'X ou Y.

Y'a pas un truc dans le genre en France où le gagnant est remboursé de ses frais de campagnes mais pas les perdants ?


Un candidat doit obtenir un résultat d'un minimum de 5% du scrutin pour que ses frais de campagne soit remboursées
Le #1920100
MickHammer a écrit :

5COMM a écrit :

" on a été de sérieux enculés on l'avoue mais on avait le droit de l'être "


Oui c'est souvent le cas. Mais pour le cas précis de Apple Irlande ils ont passé la ligne rouge avec l'aide du gouvernement car ils ont enfreint des lois.


L'Irlande a baissé drastiquement le % de l'impot sur les sociétés pour Apple.......




Le #1920104
Quelle honte ...

A une époque ou la majorité galère, monsieur parle de rapatrier 181 milliards de cash et en meme temps de ne pas payer ses impots ...

Connard !

Le #1920108
Je comprends même pas pourquoi l'europe autorise cela depuis des années, le chiffre d'affaire produit en France amène a des impôts en trance et non en Irlande.
Écœuré par apple et toutes ces grande entreprises américaine anti-européanisme!
Le #1920115
Je ne suis pas client apple et pourtant, stricto sensu, l'OPTIMISATION fiscale est légale et apple n'a effectivement rien à rembourser.
Si jamais quelqu'un doit rembourser cette somme, ça doit être les dirigeants européens qui ont initialement établi des règles fiscales trop souples, soit par paresse, soit sournoisement (pour justement attirer apple à l'époque et créer des centaines d'emplois), soit par intérêt personnel (pots de vin).
Le #1920123
Morpheus005 a écrit :

MickHammer a écrit :

5COMM a écrit :

" on a été de sérieux enculés on l'avoue mais on avait le droit de l'être "


Oui c'est souvent le cas. Mais pour le cas précis de Apple Irlande ils ont passé la ligne rouge avec l'aide du gouvernement car ils ont enfreint des lois.


L'Irlande a baissé drastiquement le % de l'impot sur les sociétés pour Apple.......


oui sauf qu'il y a aussi des lois européen que les états comme l Irlande doivent suivre.

Donc en gros.


L’Irlande n'avais pas le droit de diminuer autant les taxes; et pour l’Europe, l’Irlande et Apple ce sont mis d'accord pour " escroquer" l’Europe.


Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]