Rumeur : de futurs processeurs mobiles Apple Ax fabriqués par Intel ?

Le par  |  1 commentaire(s) Source : CNet.com
ipadmini

Le fondeur Intel pourrait-il être le sauveur d'Apple en matière de production de processeurs mobiles pour les produits iOS en fabriquant une partie des futurs processeurs Apple Ax ? Certains analystes reviennent vers cette hypothèse.

Jusqu'à présent, le groupe coréen Samsung a assuré la production des processeurs d'Apple dans ses produits mobiles ( iPhone, iPod Touch, iPad ), et notamment pour la famille Apple Ax, même si son rôle initial de co-concepteur s'est limité à de la fabrication sur la dernière évolution Apple A6 / A6X.

Les deux sociétés étant en litige dans de nombreuses affaires judiciaires pour violation de brevets et copie de design, les relations fournisseurs sont aussi en train de se distendre, Apple faisant de plus en plus appel à d'autres acteurs en remplacement de Samsung.

Le dernier bastion, les processeurs mobiles, pourrait donc également être emporté par les querelles et tourner au profit du fondeur taiwanais TSMC pressenti comme le prochain grand fournisseur de processeurs pour Apple.

Mais là où le géant coréen pouvait fournir les énormes volumes demandés, TSMC va devoir composer avec d'autres très gros acteurs, comme Qualcomm, également très demandeur des ressources du fondeur pour ses dernières générations de processeurs SnapDragon et modem LTE gravés en 28 nm.


En quête de fortes capacités de production
logo-intelMême en accompagnant la production par de gros investissements pour inciter TSMC à dédier des sites de production, le compte n'y sera pas face à des volumes d'iPhone et d'iPad qui ne cessent de croître. D'où l'hypothèse qu'Apple pourrait faire appel à un autre fondeur mondialement connu et doté de fortes capacités de production : Intel.

Bien que disposant d'une architecture x86 qu'il tente d'imposer dans les smartphones et les tablettes, ce dernier pourrait participer à la production de processeurs ARM pour le groupe de Cupertino en mettant à sa disposition ses chaînes de production, ce qui lui permettrait de son côté de compenser en partie le ralentissement des ventes d'ordinateurs et donc des processeurs qui y sont embarqués.

L'analyste de RBC Doug Freeman suggère qu'Apple pourrait nouer un tel lien, en échange éventuellement de l'introduction de processeurs mobiles x86 dans certains de ses produits mobiles.

L'hypothèse est quelque peu hasardeuse, même si Apple utilise des processeurs Intel dans ses ordinateurs ( mais peut-être plus pour longtemps ) mais ce serait ça ou ne pas pouvoir faire face à la demande pour les produits mobiles iOS, ajoutant une pression à celle déjà forte imposée par Android qui règne en maître sur les smartphones et a connu une forte poussée dans les tablettes tactiles au troisième trimestre 2012, profitant de l'attente générée par l'iPad Mini lancé début novembre.

On notera que les rumeurs selon lesquelles Intel pourrait proposer ses capacités de production pour des processeurs ARM, et avec l'idée de séduire Apple, ne datent pas d'hier et que Paul Otellini, CEO d'Intel, avait confirmé que la possibilité de fabriquer des processeurs non x86 était envisageable, même si rien n'était officiellement mis en oeuvre en ce sens.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1103912
On verra mais je ne suis pas sûr que les ventes d'iPad et d'iPhone continuent de croître en 2013. Ceci dit on peut comprendre que Apple ne souhaite plus être dépendant de Samsung quand on voit les procès à répétition entre les deux géants.
Retour possible donc à son ancien meilleur ennemi intel, en perte de vitesse depuis 2 ans.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]