BlackBerry : la grosse commande du Pentagone est une chimère

Le par  |  2 commentaire(s) Source : The Verge
BlackBerry Kopi logo

Le Département de la Défense vient-il d'acheter 80 000 smartphones BlackBerry, annonce qui a donné un coup de fouet au cours du fabricant il y a quelques jours ? Apparemment non.

Il y a quelques jours, un communiqué du DoD (Department of Defense) américain évoquait dans un communiqué le support de 80 000 terminaux BlackBerry dans le cadre de sa stratégie de déploiement de produits mobiles.

Cette allusion a été prise pour une vaste commande de terminaux BlackBerry par le Pentagone qui aurait ainsi apporté un ballon d'oxygène au fabricant canadien et donné un signe fort d'un engagement sur le long terme.

dod_logo Cette hypothèse a largement contribué à faire décoller le cours de BlackBerry en bourse dans les heures qui ont suivi, avec la multiplication d'articles faisant un lien entre cette annonce supposées et la nouvelle stratégie du fabricant qui compte s'appuyer plus fermement sur le marché d'entreprise.

Le site The Verge fait cependant observer qu'à aucun moment, le communiqué du DoD n'indique qu'il vient de passer commande de 80 000 smartphones BlackBerry. Il fait état de l'ensemble des terminaux qu'il utilise actuellement, dont ce volume d'appareils BlackBerry.

Une confirmation de la méprise a été apportée à The Verge par le DoD lui-même qui indique qu'il n'a jamais été question dans son communiqué de l'achat de terminaux et que les smartphones nommés sont des appareils déjà acquis, et dont sans doute une grande part sont toujours sous BlackBerry OS 7 et non sous le plus récent BlackBerry 10.

La réponse donnée explique qu'"absolument aucune commande n'a été passée pour de nouveaux terminaux BlackBerry", ce qui suggère que l'espoir d'une grosse commande en cours qui ne serait pas encore annoncé est également une chimère.

Et le fait que des terminaux Andoid et iOS soient évoqués dans le communiqué initial indique plutôt que le ministère de la Défense américain aurait plutôt tendance à faire de la place à de nouveaux OS mobiles en plus du traditionnel BlackBerry.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1636472
Le communiqué précise bien qu'Apple et Samsung Knox n'ont pas contredit le fait que la DoD tolérait uniquement 1800 spyphones et que ceux-ci resteraient sous le contrôle strict du serveur BlackBerry BES10
Le #1636482
Renseignez-vous mieux messieurs les journalistes avant de répéter dans la précipitation des âneries... enfin !
BlackBerry n'a fait aucun commentaires trompeurs...
Je dirais que beaucoup de journalistes ne sont pas artisans de leur produit, il ne connaissent pas l'origine, ni la qualité de leurs informations. Ce sont des distributeur de produits préfabriqués sous le plastique de "Bureau d'études" et d'"analystes de Boston" entre autres( que j'ai eu l'occasion de vérifier) et qui sont en fait des "Snipers" à la soldes des sociétés américaines qui espionnent les utilisateurs de spyphones grâce à la NSA !
Il est plus juste d'accoller le mot chimère à votre titre de journaliste.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]