Boeing : Echo Seeker, un sous-marin autonome piloté par signaux acoutiques

Le par  |  4 commentaire(s) Source : Wired
Boeing Echo Seeker

Fruit de trois années de développement d'une équipe de 50 personnes, le sous-marin Echo Seeker est le grand frère du modèle Echo Ranger conçu par Boeing pour l'exploration d'épaves.

Echo SeekerLe groupe Boeing conçoit des avions de ligne et à l'occasion des sous-marins autonomes pour l'exploration des océans et la découverte d'épaves. Après l'Echo Ranger lancé il y a une dizaine d'années, voici venir un modèle plus imposant.

Le sous-marin autonome Echo Seeker mesure cette fois une petite dizaine de mètres et se distingue par l'absence de ligne de vie. Aucun câble ne vient en effet relier l'engin à la surface, ce qui a l'avantage de ne pas imposer la présence d'un bateau sur site et de pouvoir faire plonger le sous-marin même par temps agité.

Pour se déplacer, l'Echo Seeker exploite des batteries électriques argent-zinc rechargeables lui permettant de se déplacer à environ 5,5 km/h avec une autonomie de plus de 400 km. Et puisqu'il ne dispose pas de ligne de vie, la communication a dû être adaptée : c'est par signaux acoustiques bas débit que l'Echo Seeker répond aux commandes de ses opérateurs.

Il peut également suivre le relief sous-marin en maintenant sa profondeur par rapport au fond grâce à un sonar. Capable de descendre jusqu'à une profondeur de 6000 mètres, le sous-marin Echo Seeker dispose d'équipements redondants et de systèmes lui permettant d'être récupéré en cas de défaillance.

  

Il peut ainsi se mettre à tourner en rond autour d'un point de rendez-vous prédéfini en attendant de nouvelles directives ou s'ancrer au fond et se mettre en veille plusieurs mois durant en attendant d'être récupéré, afin de préserver ses batteries.

Le sous-marin Echo Seeker est actuellement en phase de test et Boeing étudie les options commerciales possibles. Le groupe estime qu'il pourrait avoir un bel avenir sur le segment des sous-marins autonomes d'exploration en apportant une alternative plus économique par rapport aux engins reliés à la surface.

Parmi les clients potentiels, on trouve l'industrie du pétrole et du gaz, les expéditions de recherche scientifique mais aussi l'US Navy.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1854061
C'est clair que sans une cellule de survie pour l'équipage, on peut se permettre de descendre vraiment très bas. L'électronique ne risque pas d'avoir des bulles d'azote dans le sang ou le mal des profondeurs.
Le #1854067
C'est pour retrouver les avions qu'ils perdent en mer...
Le #1854072
lebonga a écrit :

C'est pour retrouver les avions qu'ils perdent en mer...


j'y pensais
Le #1854073
bluman a écrit :

lebonga a écrit :

C'est pour retrouver les avions qu'ils perdent en mer...


j'y pensais


Idem
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]