Bouygues Télécom : les salariés très perturbés en ce moment

Le par  |  2 commentaire(s) Source : LesEchos
Bouygues-Telecom-nouveau-logo

Entre Orange, Iliad et Altice, on peut dire que ça se bouscule au portillon pour racheter partiellement ou totalement Bouygues Télécom. Et si les salariés de l’opérateur sont désormais conditionnés à l’éventualité d’un achat, ils restent néanmoins perturbés.

Bouygues-Telecom-4GAlors que Bouygues Télécom a toujours déclaré vouloir poursuivre sa route en solo, les pourparlers avec les acquéreurs potentiels, dont Orange dernièrement, ne semblent jamais cesser, tandis que le gouvernement n’apparaît nullement opposé à une consolidation, autrement dit à un retour à trois opérateurs en France. Les notes diffusées en interne ne suffisent plus à rassurer les collaborateurs concernant l'avenir du groupe. Des interrogations auxquelles s’ajoute la pression des fêtes de fin d’année, période charnière pour le recrutement de nouveaux abonnés, durant laquelle il s’agit de multiplier les promotions et d’atteindre les objectifs.

Le syndicaliste CFDT Azzam Ahdab fait partie de ceux qui aimeraient y voir plus clair dans la stratégie de Bouygues Télécom. Un communiqué a d’ailleurs été publié par son syndicat afin de demander " transparence et explications" à la direction du groupe. Mais il redoute aussi des doublons en cas de fusion avec des répercussions sur l’emploi, alors que la guerre déclenchée par l’arrivée de Free Mobile s’est déjà soldée par deux plans sociaux en 2012 et 2014 avec environ 2 000 licenciements à la clé. Selon lui, un peu de répit serait le bienvenu, déjà que travailler dans le secteur est devenu compliqué.

Pour le syndicaliste FO Bernard Allain, même s’il fait partie de ceux qui aimeraient avoir des réponses claires, la situation reste une fierté puisqu’elle montre le poids de Bouygues Télécom dans le secteur des télécoms. Il aimerait toutefois que des solutions soient trouvées afin de pouvoir faire cohabiter les opérateurs (sans entente condamnable ?) et d’éviter les multiples rachats, qui s’accompagnent souvent de licenciements.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1871531
les multi-promotions ils avaient ça chez club internet avant de se faire racheter.
une sale technique afin d'avoir un max de clients pour augmenter le prix a la revente.
On peux comprendre le malaise.
Le #1871672
sdekaar a écrit :

les multi-promotions ils avaient ça chez club internet avant de se faire racheter.
une sale technique afin d'avoir un max de clients pour augmenter le prix a la revente.
On peux comprendre le malaise.


Tout est calculé à .... l'avance pas folle la guêpe
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]