Buyster : le paiement mobile et web des opérateurs prend l'eau

Le par  |  5 commentaire(s) Source : Les Echos
Buyster

La solution Buyster de paiement Web et mobile uniformisé des opérateurs va être stoppée d'ici le mois de juillet, faute d'avoir su attirer suffisamment de clients.

Les initiatives de solutions de paiement sur le Web et le mobile sont nombreuses mais leur taux de mortalité est également très élevé. Tout en voulant sécuriser l'acte de la transaction financière en réduisant les saisies d'informations sensibles (identifiant, compte bancaire), ces propositions ont du mal à s'implanter pour trois raisons principales : la confiance accordée au prestataire, la complexité des manipulations demandées et la masse critique d'utilisateurs.

Buyster En lançant une grande initiative Buyster en 2011, les opérateurs mobiles Orange, SFR et Bouygues Telecom ont tenté de répondre au mieux aux deux premières problématiques, par la force de leur marque et en proposant un système unifié et valable chez un certain nombre de commerçants en ligne jouant les partenaires de confiance par rapport à des solutions étrangères déjà implantées sur le marché.

Restait un élément dans l'équation : le nombre d'utilisateurs, et de ce côté, avec 300 000 utilisateurs et moins de 40 000 transactions par mois, le résultat est très loin des attentes, par ailleurs assez ambitieuses puisque ses créateurs espéraient capter jusqu'à 10% du volume des transactions en cinq ans, soit plus de 5 millions de paiements par mois.

Le service Buyster sera donc fermé d'ici le mois de juillet 2014, malgré les 16 millions d'euros investis et l'espoir de trouver enfin la recette qui fera accepter le paiement sur Internet. Le concept d'e-wallet est à l'étude depuis plusieurs années chez les grands groupes mais il reste décidément difficile à concrétiser et le journal Les Echos indique que plusieurs pistes ont été envisagées pour tenter d'accélérer la diffusion de Buyster, de nouveaux services à une cession à un repreneur, sans succès.

Pour le moment, seules les solutions de quelques gros acteurs, comme Paypal, subsistent, de même que celles s'attaquant à des marchés de niche bien identifiées. Pour le paiement Web et mobile générique, la formule magique n'est pas encore au point.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1767452
J'avais été tenté par ce système mais force est de constater le manque d'implications du e-commerce pour cet outil, beaucoup trop d'entreprises ne veulent pas s'investir.
Le #1767462
On ne peut pas forcer quelqu'un à nous aimer en lui mettant un flingue sur la tempe...

Ce que je veux dire, c'est qu'un service ou un produit doit répondre à un besoin pour que ça se vende. Créer un service ou un produit simplement parce que quelqu'un le fait déjà en espérant qu'on va réussir à lui piquer ses clients, c'est inverser l'offre et la demande et on ne peut qu'aller dans le mur. Voilà ce qui se passe lorsque la logique financière prend le dessus sur la logique commerciale.
Le #1767492
Ah c'est balaud, nombreux étaient ceux à profiter de 10€ de réduc sur leur commande grâce à BUYSTER.
Le #1767642
Bon débarras, c'était vraiment un truc pas ergonomique ce machin, à tel point que je n'avais même pas réussi à profiter des 10€ "offerts" à l'époque...
Le #1771162
Nul doute qu'on saura rebondir ailleurs, et sur de nouvelles technologies !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]