US : une puce WiMAX Motorola en soutien du réseau XOHM

Le par  |  0 commentaire(s)
Motorola logo

2008, année du WiMAX aux Etats-Unis ? Les observateurs y croient et Motorola aussi avec son nouveau chipset pour appareils mobiles de type Ultra Mobile Devices et smartphones.

Motorola logoL'écosystème du WiMAX aux Etats-Unis est en train de poser ses bases. L'annonce de la création du réseau XOHM de l'opérateur Sprint Nextel en partenariat avec Clearwire souligne que le temps de l'observation prudente est révolu et qu'un déploiement commercial peut être envisagé.

Dans l'espoir de profiter de cet essor, Motorola annonce un chipset WiMAX présenté comme particulièrement adapté à l'usage mobile imaginé par Sprint et qui pourra équiper des appareils mobiles de type UMD ( Ultra Mobile Devices ) ou des smartphones grâce à ses caractéristiques : taille réduite, économie d'énergie, performances haut débit ( 10 Mbps en débit descendant, 3 à 4 Mbps en débit montant ).

Le chipset sera intégré dans une gamme d'appareils mobiles Motorola début 2008 qui sera présentée aux différents opérateurs intéressés par un déploiement WiMAX, dont Sprint. Mais alors que les opérateurs américains avaient l'habitude de ne commercialiser que des appareils mobiles étroitement contrôlés, avec un cahier des charges très précis, Motorola aura cette fois-ci toute latitude pour créer les produits de son choix.


Une nouvelle approche
Le changement de mentalité est profond et annonce ce que deviendra peut-être le réseau mobile issu de la mise aux enchères de la bande 700 MHz aux Etats-Unis. Ce parfum de liberté va permettre à Motorola de concevoir des produits ayant pour seul objectif de séduire le public...comme un certain Apple et son iPhone, qui se sont affranchis des contraintes imposées jusque-là par les opérateurs en matière de personnalisation et de vente sous leur marque.

Mais cette liberté n'a pas que des avantages. Il faudra que Motorola soigne son image pour attirer des consommateurs vers ses produits, sans les subventions de l'opérateur, toujours comme Apple, qui peut se permettre de vendre son terminal au prix fort ( 600 dollars ) grâce au retentissement de sa marque.


WiMAX, un pari risqué
La question du succès du WiMAX reste également en suspens. Certes, le marché est favorable à cette initiative et la mise en place rapide ( 2008-2009 pour Sprint ) sera un atout. Mais la concurrence du côté des réseaux mobiles se met en place, et des technologies comme l' UMB ( Ultra Mobile Broadband ) côté CDMA ou LTE ( Long Term Evolution ) côté GSM sont en développement et proposeront à terme des débits très supérieurs, en attendant un éventuel Gigabit WiMAX.

Il faudra vaincre aussi les habitudes. 85% des appareils mobiles vendus aux Etats-Unis sont subventionnés par les opérateurs. Les consommateurs seront-ils séduits par un accès à Internet mobile haut débit et sans fil au point de payer le prix fort ? L'année 2008 s'annonce riche en enseignements sur le marché des télécommunications de prochaine génération.
Complément d'information
  • Beceem BCSi500 : chipset multimode WiMAX et LTE
    Alors que le monde WiMAX se voit de plus en plus contraint de cohabiter à moyen terme avec la technologie LTE, Beceem annonce une mise à jour de sa puce BCSi500 qui permet la cohabitation des deux types de réseau mobile très haut ...
  • Chipset Intel WiMAX Connection 2300 : mobile WiMAX et WiFi
    Tout en unL'ensemble, baptisé Intel WiMAX Connection 2300 , veut offrir une expérience "always best connected" sur les ordinateurs portables et appareils mobiles de prochaine génération.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]