Curiosity : des rivières coulaient bien sur Mars

Le par  |  11 commentaire(s) Source : BBC
curiosity eau sur mars

C’est une nouvelle découverte à mettre au crédit de la sonde robotisée Curiosity : Mars a abrité des cours d’eau dans un passé lointain.

Les vallées, gorges et delta repérés depuis l’orbite de Mars laissaient supposer d’une modification du paysage martien lié à l’érosion par l’eau. Et pourtant, tout n’était resté que suppositions jusqu’à présent.

mars curiosity rivière En place sur Mars, Curiosity vient de confirmer les théories des chercheurs en repérant des galets arrondis dans ce qui aurait été un ancien cours d’eau.

Après étude approfondie de ces galets, il est apparu aux chercheurs qu’ils présentaient des formes douces et arrondies similaires à celles que l’on trouve sur terre dans les rivières.

Mieux encore, les rochers présents sur les côtés de ces sillons martiens présentent tous une érosion sur les tranches, informant les scientifiques sur le sens mars curiosity eau rivière d’écoulement de l’eau.

Certains de ces galets, charriés par l’eau se seraient également alignés dans le sens d’écoulement, autre preuve que l’eau a bel et bien coulé sur Mars. Un empilement de couches successives de graviers de taille différente, emprisonnées dans des couches de sédiment, à la façon d’un ciment a ainsi été identifié dans le lit de la rivière.

Les scientifiques annoncent ainsi que, comme sur Terre, l’eau a tenu un rôle dominant dans la sculpture du paysage martien.

C’est la première fois que ces indices clairs sont identifiés, mais également qu’ils valident une thèse longtemps soutenue par l’ensemble de la communauté scientifique.

D’autres indices permettent aujourd’hui aux scientifiques de dire que l’eau était présente en abondance sur la planète qui elle était beaucoup plus chaude et humide il y a 3 milliards d’années.

Ces galets et formations particulières ont été photographiés par Curiosity en septembre dernier, et il aura fallu plusieurs mois aux scientifiques pour permettre d’identifier précisément les sources de l’érosion puisqu’entre temps, c’est principalement le vent glacial qui continue de modifier le sol martien.

rivière sur Mars En comparant les relevés topographiques du cratère de Gale (là où se situe le lit de l’ancienne rivière), les scientifiques estiment que le cours d’eau pouvait proposer de 3 à 90 cm de profondeur avec une vitesse d’écoulement comprise entre 0,72 et 2,7 km/h pour une largeur de quelques mètres.

L’ancien cours d’eau étudié ne devait pas s’étendre sur plus de 10 à 15 km, mais de nouvelles questions se posent aujourd’hui aux scientifiques : d’où pouvait provenir cette eau et combien de temps a-t-elle pu s’écouler ?

La question de la durée de l’écoulement est capitale, principalement pour établir si les conditions idéales à la formation de la vie sur Mars ont laissé une chance à celle-ci de réellement se développer.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1336912
L'eau, l'air ? et la vie .... Tout devient possible sur la planète Rouge.
Le #1337012
article très intéressant et tout à fait vivant avec les photos illustratives... - Passionnant même si l'on regrette que les radiations ne permettront pas d'y aller voir "de près"!!!!!! au fait, sait-on à combien de distance, donc combien de temps (colossal sans doute) il faudrait pour atteindre cette planète avec nos moyens actuels ???? - on peut toujours rêver .
Le #1337062
En moyenne, un aller simple vers Mars prend entre 6 à 9 mois.
Le #1337112
Le vrai problème étant le retour, une fois descendu sur la planète.

En filigrane, c'est de savoir s'il y a pu avoir une vie bacteriologique, animale, voire une civilisation il y a plusieurs milliard d'année !
Le #1337292
DeepBlueOcean a écrit :

L'eau, l'air ? et la vie .... Tout devient possible sur la planète Rouge.


Franchement, qu'irions-nous faire sur cette planète lointaine, poussiéreuse, sèche et stérile ? On ne connaît pas encore la nôtre (suffit de voir les prévisions météorologiques ) et on veut fouler le sol d'une planète à 56 millions de kms. Absurde
Le #1337362
Ulysse2K a écrit :

DeepBlueOcean a écrit :

L'eau, l'air ? et la vie .... Tout devient possible sur la planète Rouge.


Franchement, qu'irions-nous faire sur cette planète lointaine, poussiéreuse, sèche et stérile ? On ne connaît pas encore la nôtre (suffit de voir les prévisions météorologiques ) et on veut fouler le sol d'une planète à 56 millions de kms. Absurde


faire de la place pour les chinois

Le #1337452
Ulysse2K a écrit :

DeepBlueOcean a écrit :

L'eau, l'air ? et la vie .... Tout devient possible sur la planète Rouge.


Franchement, qu'irions-nous faire sur cette planète lointaine, poussiéreuse, sèche et stérile ? On ne connaît pas encore la nôtre (suffit de voir les prévisions météorologiques ) et on veut fouler le sol d'une planète à 56 millions de kms. Absurde


absurde, non, nouveaux minerais ?, exploitation de minerais connus ?
Terraforming possible...
Le #1337482
Mais on sait tous qu'ils y cherchent du pétrole !
Le #1337622
Ulysse2K a écrit :

DeepBlueOcean a écrit :

L'eau, l'air ? et la vie .... Tout devient possible sur la planète Rouge.


Franchement, qu'irions-nous faire sur cette planète lointaine, poussiéreuse, sèche et stérile ? On ne connaît pas encore la nôtre (suffit de voir les prévisions météorologiques ) et on veut fouler le sol d'une planète à 56 millions de kms. Absurde


Difficile de croire que l'être humain se cantonne derrière une limite ....
Se surpasser, se projeter plus loin... n'est ce pas le rêve ou (le cauchemar) de l'humanité ?
Le #1337762
DeepBlueOcean a écrit :

Ulysse2K a écrit :

DeepBlueOcean a écrit :

L'eau, l'air ? et la vie .... Tout devient possible sur la planète Rouge.


Franchement, qu'irions-nous faire sur cette planète lointaine, poussiéreuse, sèche et stérile ? On ne connaît pas encore la nôtre (suffit de voir les prévisions météorologiques ) et on veut fouler le sol d'une planète à 56 millions de kms. Absurde


Difficile de croire que l'être humain se cantonne derrière une limite ....
Se surpasser, se projeter plus loin... n'est ce pas le rêve ou (le cauchemar) de l'humanité ?


" se projeter plus loin." ... On va se projeter tellement loin, qu'on n'en reviendra pas

@Targa :

"nouveaux minerais " : La spectrographie l'aurait déjà détecté depuis longtemps et pour ce qui est des expériences "hors atmosphère terrestre", l'ISS est là pour ca. Enfin ... Si ca peut vous faire plaisir qu'il y aura un jour l'homme sur Mars, j'en suis content pour vous

"Terraforming" : Ne me fais pas rire, on est même pas foutu de fertiliser un de nos déserts ... Alien 2 et Total Recall, sont encore (et pour longtemps) de la sci-fi pure
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]