Drones : les premiers "droneports" en service dès 2020

Le par  |  0 commentaire(s) Source : The Telegraph
droneport

Les premiers droneports, ou aéroports à drones, pourraient voir le jour dès 2020 et sont imaginé s par Foster + Partners, le cabinet d'architectes qui s'occupe aussi de la création du campus soucoupe volante d'Apple.

Les drones commerciaux et de livraison ne seront sans doute pas autorisés à sillonner les cieux des pays européens et nord-américains avant un bon moment, en dehors de services spécifiques, mais ils pourraient constituer une alternative très attractive dans les marchés dépourvus d'importantes infrastructures routières ou ferroviaires.

Pour trouver les premiers projets de droneports, capables de gérer un trafic dense de drones, c'est du côté du Rwanda qu'il faut chercher, avec des équipements qui pourraient être opérationnels à partir de 2020.

droneport 01

Le cabinet d'architectes Foster + Partners planche sur le sujet en collaboration avec l'EPFL (Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne) dans le cadre de l'initative Afrotech et veut apporter une réponse au défi de la démographie qui conduira à compter 2,2 milliards d'individus en Afrique d'ici 2050.

Face au déficit d'insfrastructures routières, c'est donc par le ciel et avec des drones qu'une solution pourrait être trouvée pour apporter des médicaments ou des pièces de rechange dans les zones les plus reculées du pays.

Le cabinet d'architectes, qui travaille également au nouveau campus d'Apple en forme de soucoupe volante, vise à faire sortir de terre trois droneports au Rwanda avec une mise en service dès 2020. Deux types de drones y seraient associés : les drones Redline de trois mètres d'envergure et capable d'embarquer une charge utile de 10 Kg avec une portée de 50 kilomètres, et les drones Blueline de six mètres d'envergure pouvant amener une charge de 100 Kg sur 100 kilomètres de distance.

drone Redline Blueline

Les droneports, construits en briques, pourront abriter un hôpital et un site de fabrication des éléments des drones, ainsi qu'un centre pour le courrier et un hub d'e-commerce. Lord Norman Foster explique ainsi que des équipements et médicaments urgents pourraient être délivrés à bon port en 1/12ème du temps nécessaire pour effectuer le transport par voie terrestre.

droneport 03

Avec les trois droneports, les drones pourraient couvrir 44% du territoire rwandais. Le choix de ce pays en fera une expérience pilote parfaite pour déterminer si le concept des droneports peut être massivement étendu, à la fois au Rwanda et dans les pays frontaliers.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]