Terragraph et ARIES : Facebook veut booster l'accès Internet sans fil

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Facebook
Facebook-Terragraph

Avec les projets Terragraph et ARIES, Facebook pense avoir trouvé des solutions pour un meilleur accès à Internet sans fil en ville et dans les zones rurales.

Facebook a profité de sa conférence F8 pour dévoiler deux nouveaux projets en matière d'accès à Internet. Il n'est pas ici question de drones avec des communications par laser mais de systèmes de connectivité s'appuyant sur des antennes terrestres pour améliorer l'accès à Internet dans les zones urbaines à forte densité et les zones rurales.

Le projet Terragraph s'appuie sur le WiGig - le standard WiFi 802.11ad - visant à fournir des débits allant de 5 à 7 Gbps en exploitant une bande de fréquences autour de 60 GHz. La portée des signaux est cependant bien moindre en comparaison avec les bandes 2,4 et 5 GHz.

Pour pallier ce problème, un réseau de petites antennes sera constitué, à raison d'un nœud tous les 200 à 250 mètres dans une ville et au niveau de la rue. Elles seront par exemple placées sur des réverbères. Terragraph tire également parti des technologies de Facebook utilisées dans ses imposants centre de données, dont pour des nœuds uniquement IPv6 et un protocole de routage modulaire.

Facebook-reseau-Terragraph
Cette connectivité WiGig sera à relier à des points d'accès Wi-Fi ou Ethernet à l'extérieur de bâtiments et se destine à compléter des réseaux déjà existants. Compte tenu de l'emploi d'ondes à extrêmement haute fréquence, Terragraph n'est pas sans rappeler le système sans fil Starry aux États-Unis, à la différence que le standard WiGig est ouvert.

Le projet ARIES est différent. Il se concentre sur une couverture de zones plus larges et consiste essentiellement à étendre les réseaux de communications cellulaires hors du centre des villes, en s'appuyant sur l'utilisation d'antennes-relais en mode massive MIMO qui guide le futur de la 5G. Le but est d'augmenter l'efficacité spectrale et permettre à plus d'utilisateurs d'avoir recours aux mêmes fréquences avec un débit suffisant.

Facebook explique avoir conçu une plate-forme de test constituée de 96 antennes et pouvant prendre en charge de manière simultanée 24 flux sur la même bande de fréquences. " Nous sommes actuellement capables d'atteindre 71 bit/s/Hz d'efficacité spectrale, et lorsque ARIES sera finalisé, nous atteindrons plus de 100 bps/Hz ". Avec les premiers essais, l'efficacité spectrale a été multipliée par dix par rapport à une antenne 4G.

Qui a dit que Facebook n'était qu'un réseau social...

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]