Xavier Niel (Free) : la mutualisation plus dangereuse pour l'emploi que la guerre des prix

Le par  |  10 commentaire(s) Source : Le Monde
Xavier Niel

La guerre des petites phrases se poursuit autour de Free Mobile et de son impact sur l'emploi dans le secteur télécom. Xavier Niel réfute les accusations portées en déportant les critiques sur le projet de mutualisation entre opérateurs.

En proposant la 4G sans surcoût sur son forfait 3G à 19,99 € / mois, et avec 20 Go de data mensuel, Free Mobile secoue de nouveau le marché mobile français et menace l'espoir d'autres acteurs, comme Orange, d'en faire un vecteur de remontée des prix.

La concurrence a aussitôt commenté l'arrivée du quatrième opérateur en s'attaquant à sa couverture. Plus surprenant, les critiques sont venues aussi des ministres Fleur Pellerin et Arnaud Montebourg qui ont évoqué une fois de plus la crainte d'un sous-investissement de Free dans son réseau mobile et des promesses creuses sur les prix.

Arnaud Montebourg est allé plus loin en allant sur le terrain des emplois détruits dans le secteur télécom après l'annonce de la 4G valable sur le forfait à 2 €  de Free Mobile. Xavier Niel n'a pas laissé passer le commentaire du ministre sur Twitter et y a répondu en signalant les créations d'emplois réalisées chez Free depuis son arrivée comme opérateur mobile.

Xavier Niel 4G Il a poursuivi dans cette veine au cours d'un entretien dans le JDD en dévoilant un plus ses attentes vis à vis du projet de mutualisation entre SFR et Bouygues Telecom, dans lequel Free souhaiterait s'inviter, ce qui inquiète le ministère de l'Industrie qui y voit une possible manoeuvre pour le faire en fait capoter.

Et il a peut-être raison de s'inquiéter. Car même si Xavier Niel dément vouloir géner le projet, il indique que "s'il ne concerne que 25% du territoire, cela nous va. S'il va plus loin, il y a des risques concurrentiels".

Et il en profite pour renvoyer l'argument de la préservation de l'emploi dans les télécoms à Arnaud Montebourg : "...mutualiser les réseaux aura un impact sur l'emploi (...). Si on divise le nombre d'antennes par deux, on divise aussi par deux les équipes chargées de leur maintenance."

Logo Free Mobile Sauf que Free étant peu présent en zones peu denses, son entrée dans un accord de mutualisation ne réduira pas les effectifs puisqu'il faudra tout de même monter les antennes sur les sites partagés, le partage portant sur les sites et par sur les fréquences et contribuant à accélérer la couverture du quatrième opérateur mobile, ce qui en principe ne peut que satisfaire les autorités de régulation et de concurrence, même si celles-ci préviennent déjà qu'elles resteront neutres.

" La mutualisation détruira des milliers d'emplois, beaucoup plus que la concurrence" sur les prix, fait ainsi valoir Xavier Niel. L'argumentation est astucieuse en jouant sur plusieurs tableaux à la fois : l'emploi et l'entrée dans le projet de mutualisation de SFR et Bouygues Telecom qui lui donnerait les moyens d'accéder plus vite à des sites pour ses antennes, ce qui neutraliserait à court ou moyen terme les attaques plutôt virulentes sur sa couverture.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1594912
Pas si idiot son raisonnement, plus sain que celui du ministre contre productif.
Le #1594952
Oui, mais la lutte est inégale !

Niel est intelligent, il a une stratégie claire en tête, alors que le Brasseur-de-Vent lui, il passe son temps à promettre à des futurs chômeurs qu'il va les sauver, et il n'a même pas le temps de retourner chez Armani ou Hugo Boss pour s'acheter un nouveau costume, tellement il est débordé !

Porca miséria ! Obligé de se balader en marinière fabriquée en Chine, même pas le temps de mettre son costume de Zorro!
Le #1594992
"Si on divise le nombre d'antennes par deux, on divise aussi par deux les équipes chargées de leur maintenance"
=>Et on divise aussi par deux l'irradiation des citoyens lambda qui téléphonent 2 fois par mois et utilisent la 3G/4G à peu près aussi souvent. Et puis:

1) 2 fois moins d'antennes, je sais pas comment vous faites vos calculs mais pour moi ça veut dire 2 fois moins de coûts. Free est pour baisser les prix quand ça l'arrange, mais là par contre curieusement il n'est pas favorable à diviser par 2 les coûts. Chercher l'erreur. La France n'a pas les moyens de se payer un quadruple réseau là où un seul (ou, disons, 2 pour la redondance) suffirait, surtout si en plus la pose desdits réseaux se fait pour le plus grand bénéfice des équipementiers chinois et pour le plus grand malheur de notre balance commerciale déjà bien dans le rouge.

2) C'est franchement moins con d'avoir un réseau unique qui couvre 99.99% de la population plutôt que d'avoir 4 réseaux qui couvrent chacun les mêmes 80% de la population

3) Rien n'empêche de conserver les emplois de techniciens pour mieux entretenir, intervenir plus rapidement, et renforcer le support. Mais ça sans doute que ce genre de concept est inconnu à Mr Low-Cost, qui préfère employer juste le nombre de techniciens pour que le réseau tombe pas complètement en ruine et que l'attente pour le support soit juste en deça du seuil de pétage de plombs des clients.
Les seuls emplois que mutualiser le réseau ferait vraiment sauter à tous les coups, ce sont les emplois de fabricants de matos chinois.
Le #1595012
" Et on divise aussi par deux l'irradiation des citoyens lambda qui téléphonent 2 fois par mois et utilisent la 3G/4G à peu près aussi souvent. "

Oui, et c'est une très mauvaise chose.

Plus il y a d'antennes relais, plus le maillage est dense.
Plus le maillage est dense, plus la couverture réseau est bonne.
Plus la couverture réseau est bonne, plus le téléphone capte.
Plus le téléphone capte, moins il a besoin d'émettre fort.

Or, que mettez-vous contre votre cerveau ? Le téléphone ou l'antenne relais ?

Conclusion : plus on veut limiter les tumeurs au cerveau potentielles, plus il faut d'antennes afin de pouvoir réduire le plus possible la puissance des téléphones. Les antennes relais sont loin de nous et donc beaucoup moins nocives qu'un téléphone qui émet à la même distance qu'une antenne relais, mais qu'on pose à quelques millimètres du cerveau.
Le #1595082
zozolebo a écrit :

" Et on divise aussi par deux l'irradiation des citoyens lambda qui téléphonent 2 fois par mois et utilisent la 3G/4G à peu près aussi souvent. "

Oui, et c'est une très mauvaise chose.

Plus il y a d'antennes relais, plus le maillage est dense.
Plus le maillage est dense, plus la couverture réseau est bonne.
Plus la couverture réseau est bonne, plus le téléphone capte.
Plus le téléphone capte, moins il a besoin d'émettre fort.

Or, que mettez-vous contre votre cerveau ? Le téléphone ou l'antenne relais ?

Conclusion : plus on veut limiter les tumeurs au cerveau potentielles, plus il faut d'antennes afin de pouvoir réduire le plus possible la puissance des téléphones. Les antennes relais sont loin de nous et donc beaucoup moins nocives qu'un téléphone qui émet à la même distance qu'une antenne relais, mais qu'on pose à quelques millimètres du cerveau.


Tu pars de l'hypothèse que les antennes relais sont implantées en des points différents. Il me semble qu'au contraire elles sont assez souvant implantées en grappes, et que donc en mettre une ou 4 sur la même grappe ne change pas le maillage...

De toute façon, si on a 4 réseaux qui ne sont pas mutualisés, les maillages ne se combinent pas, grappe ou pas grappe. Au contraire avoir un seul réseau mutualisé permet d'avoir plus de moyens pour un maillage plus fin.

"Or, que mettez-vous contre votre cerveau ? Le téléphone ou l'antenne relais ?"
=>Quand on ne téléphone pas, ni l'un ni l'autre
Le #1595132
Irradiation, qu'est ce qu'il ne faut pas lire!


Autant lui que les autres ne se préoccupent pas des emplois mais de leur portefeuilles.

Cette hypocrisie d'orange qui avait un taux de suicide élevé chez ses propres employés puis qui les instrumente pour sauver son beurre.

Un chiffre me fait bondir, par exemple Virgin offre 1 giga de data en Europe.
Le dépassement coute 0, 54 centimes du méga. Ce qui fait le giga à 540€
soit ils font un eeeeenooooorme cadeau, soit il se foutent de nous avec le prix du dépassement.

Tous font ceci, payer du vent.

Le #1595282
jose1209 a écrit :

Irradiation, qu'est ce qu'il ne faut pas lire!


Autant lui que les autres ne se préoccupent pas des emplois mais de leur portefeuilles.

Cette hypocrisie d'orange qui avait un taux de suicide élevé chez ses propres employés puis qui les instrumente pour sauver son beurre.

Un chiffre me fait bondir, par exemple Virgin offre 1 giga de data en Europe.
Le dépassement coute 0, 54 centimes du méga. Ce qui fait le giga à 540€
soit ils font un eeeeenooooorme cadeau, soit il se foutent de nous avec le prix du dépassement.

Tous font ceci, payer du vent.


Le taux de suicide chez Orange restait 2 fois inférieur au taux de suicide national moyen.

Ce qui a choqué à ce moment là c'est la hausse du nombre de suicides rapide, pas le nombre de suicides en tant que tel.
Le #1595312
zozolebo a écrit :

" Et on divise aussi par deux l'irradiation des citoyens lambda qui téléphonent 2 fois par mois et utilisent la 3G/4G à peu près aussi souvent. "

Oui, et c'est une très mauvaise chose.

Plus il y a d'antennes relais, plus le maillage est dense.
Plus le maillage est dense, plus la couverture réseau est bonne.
Plus la couverture réseau est bonne, plus le téléphone capte.
Plus le téléphone capte, moins il a besoin d'émettre fort.

Or, que mettez-vous contre votre cerveau ? Le téléphone ou l'antenne relais ?

Conclusion : plus on veut limiter les tumeurs au cerveau potentielles, plus il faut d'antennes afin de pouvoir réduire le plus possible la puissance des téléphones. Les antennes relais sont loin de nous et donc beaucoup moins nocives qu'un téléphone qui émet à la même distance qu'une antenne relais, mais qu'on pose à quelques millimètres du cerveau.


Ca ne marche que si toutes les antennes sont mutualisées, sinon avec 4 réseaux, il n'y a qu'une antenne sur 4 utilisable pour un téléphone qui n'est abonné lui qu'à un seul réseau.
Le #1595602
Vive Free ! A bat le Cartel des telecoms !
Le #1596032
oldjohn a écrit :

Vive Free ! A bat le Cartel des telecoms !


Troll ?

Free ne peut faire le malin que parce que les autres font payer plus cher et investissent dans les réseaux.

Car rappelons qu'en 2006 Free disait qu'à fin 2012, 4 millions de foyers seraient raccordés à la fibre optique....... Ils en sont à 40.000 fin 2012, soit 100 fois moins que prévu.

Et maintenant ils essaient de nous faire croire que leur fibre optique monte à 1 Gbps alors que le lien entre le NRO et leur backbone ne peut pas aller au-delà de 10 Gbps, donc au-delà de 10 clients par NRO leur offre ne peut pas tenir (et je ne parle même pas des problèmes de congestion du backbone qui doit être sous-dimensionné, suffit de voir déjà les problèmes de peering qu'ils ont avec YouTube).

On pourrait aussi disserter sur les appels qui coupent au bout de 1 min 30, les SMS qui arrivent 10 jours après, les appels qui tombent immédiatement sur messagerie alors que le téléphone est allumé, un débit à 100 Kbps sur la 3G en upload quand Orange est à 3000 Kbps ce qui empêche de consulter n'importe quoi sur Internet... Et j'en passe (plus d'un an de galère chez eux, j'ai donné).

Alors tout ça c'est bien beau, mais c'est surtout du marketing, car lorsqu'on vend peu cher, on a moins d'argent pour investir et on se concentre sur les endroits où il y a du monde, et on délaisse tout le reste. Et encore, avec la 3G dès qu'il y a un peu de monde ça rame comme pas possible.

Donc c'est bien de vouloir des prix bas, mais Orange c'est 165.000 emplois dans le monde dont 105.000 en France, alors que Free c'est 8.000 emplois en tout, et avec une qualité de service qui n'a rien à voir.

Comme le dit Stéphane Richard "même à 0 euro, vendre quelque chose qu'on n'a pas c'est encore trop cher".
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]