Free ne bride pas YouTube

Le par  |  13 commentaire(s) Source : ARCEP
Internet

L'Arcep clôt son enquête administrative portant sur le problème d'interconnexion entre Free et YouTube de Google. Pas de pratiques discriminatoires. Pas de bridage de Free.

En septembre 2012, le président de l'UFC-Que Choisir avait saisi l'Autorité française de régulation des télécoms afin de clarifier les conditions techniques et financières de l'acheminement du trafic entre le fournisseur d'accès à Internet Free et Google.

logo-freeEn toile de fond, des problèmes de ralentissements pour l'accès à YouTube constatés par des abonnés Free aux heures de pointe. Trois opérateurs de transit assurant l'acheminement du trafic ont également été visés par une enquête administrative ouverte en novembre.

Après une première réponse intermédiaire en décembre, cette enquête administrative a traîné en longueur et en mai dernier, l'association de consommateurs a de nouveau saisi l'Arcep qui annonce aujourd'hui la fin de l'enquête.

Pour l'Arcep, l'enquête n'a " pas mis en évidence de pratiques discriminatoires dans les modalités d'interconnexion et d'acheminement de trafic de données " entre Free et Google. Pas de bridage de la part de Free pour YouTube.

Dans sa décision, l'Arcep indique que " comme pour l'ensemble des FAI à des niveaux variables, les capacités d'interconnexion de Free sont congestionnées aux heures de pointe ". Il existe une " congestion des capacités d'interconnexion de Free avec ses opérateurs de transit ".

En clair, cette congestion affecte YouTube mais plus généralement " tout le trafic acheminé en transit depuis et vers le réseau de Free " qui ne procède pas une discrimination dans ce trafic. La congestion intervient lorsque le peering est saturé et qu'une partie du trafic généré par Google s'écoule par le transit.

Le peering fait référence à l'échange de trafic égal à égal qui est généralement gratuit. Le transit est par contre une prestation payante en fonction de la quantité ou du débit de données écoulées.

Cela ramène donc le problème à une histoire de gros sous pour des tuyaux plus gros. Comme personne ne semble vouloir les débourser, la rixe entre Free et Google risque de perdurer. Mais pour l'Arcep, elle considère n'avoir aucune action particulière à mener.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1412572
Et oui une affaire de gros sous, enfin surtout pour Google qui s'en met plein les fouilles
Le #1412592
Et maintenant, vous l'avez tous dans l'os,
tous ceux qui critiquaient, ou accusaient trop vite Free, vous êtes obligés de le reconnaitre, Free est "bon joueur" avec les internautes .....!
D'ailleurs, certains n'étant même pas freenautes se permettaient de critiquer sans même comprendre, ceux là, ont le bec cloué maintenant !
Le #1412662
Bonsoir

Etant chez free je reconnais avoir ce probleme...

Ayant un Vpn je ne constate plus le probleme .

Techniquement parlant pouvez vous me l'expliquer ?
Le #1412702
cipef a écrit :

Bonsoir

Etant chez free je reconnais avoir ce probleme...

Ayant un Vpn je ne constate plus le probleme .

Techniquement parlant pouvez vous me l'expliquer ?


Le souci est dû à la problématique du "peering". En gros, chaque FAI possède son réseau et les différents liens entre les réseaux sont appelés des liens de peering.
Google, ainsi que d'autres entreprises majeures, possèdent eux aussi leurs propres répartiteurs et sont "leur propre FAI", en quelques sortes.

De ce fait, il faut qu'il y ait du peering entre les FAI français, Free par exemple, et Google. Techniquement parlant, cela se résume à des fibres noires branchées d'un côté chez Free et de l'autre chez Google, de l'autre côté de l'atlantique.
Ce qu'il se passe aux heures de pointes c'est qu'il y a un goulot d'étranglement au niveau de l'interconnexion Free/Google (soit à cause des fibres soit à cause des routeurs) qui fait que le réseau est congestionné (comme lors des heures de pointe sur le périph parisien) et donc le débit de chaque abonné est réduit.

Free dit que c'est à Google de payer l'augmentation des tuyaux, Google dit que c'est à Free. Certains disent que c'est à Google de payer vue la bande passante qu'ils demandent pour accéder à leurs services, d'autres disent que Free est le _Fournisseur_ d'Accès à Internet et que, par extension, c'est à lui de payer ...
Bref, le problème peut se résumer à ça, même si j'ai largement simplifié le concept de peering
Le #1412732
Nerthazrim a écrit :

cipef a écrit :

Bonsoir

Etant chez free je reconnais avoir ce probleme...

Ayant un Vpn je ne constate plus le probleme .

Techniquement parlant pouvez vous me l'expliquer ?


Le souci est dû à la problématique du "peering". En gros, chaque FAI possède son réseau et les différents liens entre les réseaux sont appelés des liens de peering.
Google, ainsi que d'autres entreprises majeures, possèdent eux aussi leurs propres répartiteurs et sont "leur propre FAI", en quelques sortes.

De ce fait, il faut qu'il y ait du peering entre les FAI français, Free par exemple, et Google. Techniquement parlant, cela se résume à des fibres noires branchées d'un côté chez Free et de l'autre chez Google, de l'autre côté de l'atlantique.
Ce qu'il se passe aux heures de pointes c'est qu'il y a un goulot d'étranglement au niveau de l'interconnexion Free/Google (soit à cause des fibres soit à cause des routeurs) qui fait que le réseau est congestionné (comme lors des heures de pointe sur le périph parisien) et donc le débit de chaque abonné est réduit.

Free dit que c'est à Google de payer l'augmentation des tuyaux, Google dit que c'est à Free. Certains disent que c'est à Google de payer vue la bande passante qu'ils demandent pour accéder à leurs services, d'autres disent que Free est le _Fournisseur_ d'Accès à Internet et que, par extension, c'est à lui de payer ...
Bref, le problème peut se résumer à ça, même si j'ai largement simplifié le concept de peering


Je pense que sa question était , pourquoi le problème disparait quand on passe par un vpn...
Le #1412742
ET à quel moment vous allez préciser que le problème est réglé depuis 2 mois ??? 1080p à n'importe quelle heure...
Le #1412792
Ils se foutent de nous. Ce qui est dit c'est que Free n'utilise pas l'argent des abonnements pour dimentionner de façon satisfaisante son réseau. Ce qui revient DE FAIT à brider aux heures de pointes sans brider officiellement. Ce n'est pas l'Arcep qu'il faut saisir mais le tribunal d'instance pour service payé mais non rendu. Si les autres FAI (enfin, pas tous, il y a quelques mois j'ai abandonné Orange car Youtube devenait inutilisable aussi !) permettent d'utiliser Youtube tout le temps à pleine vitesse c'est que c'est possible, même avec des abonnements moins chers. Je ne suis pas anti-Free, bien au contraire. Il a permis de rendre le marché plus sain. Mais là il est INDEFENDABLE. Il prend les clients en otage. C'est pour cela que je n'ai pas choisis Free en ADSL (mais uniquement en mobile) et préféré OVH. Moins cher et surtout aucun bridage et des tuyaux à la bonne taille !
Le #1412812
cipef a écrit :

Bonsoir

Etant chez free je reconnais avoir ce probleme...

Ayant un Vpn je ne constate plus le probleme .

Techniquement parlant pouvez vous me l'expliquer ?


C'est normal, passer par un VPN ça fait passer le flux par un autre chemin que le chemin normal du peering Free-Google qui est saturé.

C'est un peu comme en voiture si il y a un embouteillage sur une route, tu vas quitter cette route bouchée et passer par une autre route où il n'y a personne.

Là en l'occurrence avec ton VPN, le flux part des serveurs de Google, arrive sur les serveurs de ton prestataire VPN puis part ensuite chez toi. Du coup on ne passe pas par le peering Free-Google.

Le #1412822
cycnus a écrit :

Ils se foutent de nous. Ce qui est dit c'est que Free n'utilise pas l'argent des abonnements pour dimentionner de façon satisfaisante son réseau. Ce qui revient DE FAIT à brider aux heures de pointes sans brider officiellement. Ce n'est pas l'Arcep qu'il faut saisir mais le tribunal d'instance pour service payé mais non rendu. Si les autres FAI (enfin, pas tous, il y a quelques mois j'ai abandonné Orange car Youtube devenait inutilisable aussi !) permettent d'utiliser Youtube tout le temps à pleine vitesse c'est que c'est possible, même avec des abonnements moins chers. Je ne suis pas anti-Free, bien au contraire. Il a permis de rendre le marché plus sain. Mais là il est INDEFENDABLE. Il prend les clients en otage. C'est pour cela que je n'ai pas choisis Free en ADSL (mais uniquement en mobile) et préféré OVH. Moins cher et surtout aucun bridage et des tuyaux à la bonne taille !


En même temps, avec 100 000 clients ADSL contre 5,5 millions pour Free, ya plutôt intérêt à ce que leurs points de peering ne soient pas saturés ! Manquerait plus que ça !


Et puis leur modem préhistorique non merci, quand on a goûté à la Freebox V6, les autres modem paraissent fade à côté.

Et puis de toutes façons c'est de l'histoire ancienne, depuis fin mai début juin ça marche nickel, même en 1080p (à condition de ne pas avoir une ligne téléphonique trop longue, il faut 1 Mo/s effectif pour du 1080p fluide).

Et je rappelle qu'en débit moyen ADSL, Free est devant tous les FAI : http://www.ariase.com/fr/vitesse/observatoire-debits.html#onglets_moyennesGlobales_ADSL
Le #1412962
"une congestion du réseau"

Qu'il prenne du sirop pour décongestionner !!

On s'en fout du pourquoi ou du comment !!!! On veut que ça fonctionne comme chez les autres FAI et pouvoir regarder Youtube normalement .
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]