Google a bien racheté les brevets du mini-mobile Modu

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Engadget
modu coques

Comme nous l'indiquions il y a presque un mois, Google s'est bien offert les brevets concernant le mini-mobile Modu, dans le cadre de la faillite de la société israélienne éponyme.

modu coquesLe mini-mobile Modu avait été dévoilé début 2008 et s'annonçait comme une petite révolution : embarquer un téléphone miniaturisé dans des jaquettes pour leur donner vie et en faire des mobiles dédiés selon les caractéristiques de la coque : présence d'un clavier de messagerie, d'un APN, ou simplement pour personnaliser son mobile en passant d'une coque à une autre.

Le mini-mobile Modu devait également servir de module communicant pour des appareils électroniques grâce à son modem cellulaire embarqué. Malheureusement, en dehors d'une commercialisation sur son marché local, en Israel, le Modu n'a jamais trouvé grâce aux yeux des opérateurs.

La société Modu a fini par péricliter, manquant son introduction en Bourse et finissant par se placer en faillite, cédant ses actifs. Parmi ceux-ci, on trouve une centaine de brevets concernant le mini-mobile. Il y a bientôt un mois, nous avions souligné que Google s'intéressait à cette propriété intellectuelle et avait fait une offre pour son acquisition.


Google obtient les brevets. Dans quel but ?
C'est désormais chose faite, Google ayant récupéré les brevets de Modu pour l'équivalent de 4,9 millions de dollars, dépassant de peu l'offre d'autres acquéreurs potentiels. Les projets du géant de la recherche concernant cette propriété intellectuelle ne sont pas connus mais elle pourrait alimenter d'autres projets, comme l'initiative Android@Home, dévoilée au Google I/O et qui vise à faire d' Android le support d'applications domotiques.

Face aux attaques répétées dont Android fait l'objet, Google a amorcé plusieurs manoeuvres pour renforcer sa propriété intellectuelle. L'un des gros morceaux de cette stratégie passera par la tentative d'acquisition d'un ensemble de brevets détenus par l'équipementier canadien Nortel, pour lequel Google propose 900 millions de dollars.

Mais la société pourrait trouver sur son chemin des acquéreurs bien décidés à faire monter les prix...

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]