Streaming illégal et direct download : l'Hadopi s'engage

Le par  |  15 commentaire(s)
Hadopi-logo

Sur le front de la protection des droits, l'Hadopi se fixe le 1er trimestre 2012 pour apporter des réponses afin de lutter contre le streaming illégal ainsi que le téléchargement direct de contenus illicites.

Hadopi-logoC'était une commande de Nicolas Sarkozy et le ministre de la Culture et de la Communication a promis une traque dans trois mois. L'Hadopi a répondu en " s'engageant dans une nouvelle étape de sa mission de protection des droits ".

Dans la ligne de mire, le streaming illégal mais aussi le téchargement direct de contenus illicites. Jusqu'à présent, l'action de la Haute autorité dans sa lutte contre le téléchargement illégal se focalisait sur les échanges en P2P.

L'Hadopi compte mettre en œuvre plusieurs dispositions d'ici la fin du premier trimestre 2012. Dans un communiqué, elle cite trois volets : une évaluation des phénomènes visés dont leurs dimensions technique et économique, un dialogue avec tous les acteurs concernés, la proposition d'adaptations.

Dans la communication de l'Hadopi, on peut déjà anticiper quelques éléments de réponse probables puisqu'il est notamment question de dialoguer avec les régies publicitaires, établissements bancaires et intermédiaires de paiement. Comme ce qui se dessine aux États-Unis, il s'agirait alors d'assécher financièrement les sites considérés comme œuvrant dans l'illégalité.

Faudra-t-il encore que tout le monde joue le jeu et être en mesure de pouvoir " discerner le bon grain de l'ivraie ". Pour les fameux services de stockage et de partage de fichiers, ils revendiquent par ailleurs leur légalité et d'agir sur signalement de contenu illicite hébergé.

L'Hadopi va par ailleurs devoir prendre en considération le récent arrêt de la Cour de justice de l'Union européenne contre un filtrage généralisé du Net.

Ci-dessous, les trois volets exposés par l'Hadopi :

  • La réalisation d'une évaluation claire et précise des phénomènes visés, notamment dans leurs dimensions technique et économique ; ainsi que des mesures de lutte juridiques et techniques existantes et de leurs limites. Ce travail s'appuie sur les expérimentations conduites par l'Hadopi et les travaux ad-hoc des Labs. L'ensemble des personnes concernées ( ayants droit, FAI, prestataires, etc.) sera invité à s'y associer dès maintenant.
  • L'ouverture d'un dialogue intensif avec les sites et plateformes concernés ainsi que tous les intermédiaires qui contribuent à leur fonctionnement, dont notamment les établissements bancaires, intermédiaires de paiement ou de micro-paiement, et régies publicitaires, afin d'évaluer la situation et les moyens qu'ils pourraient mettre en œuvre pour y remédier.
  • Sur la base des travaux précédents, à partir de l'évaluation des limites, le cas échéant, des outils juridiques existants, la proposition d'adaptations de toute nature y compris législative afin de parvenir à mieux atteindre les objectifs fixés.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #865091
Tiens, je viens de tilter qu'on devrait dire l'HADOPDI en fait... Ils ne savaient même pas comment créer un sigle ces cons là...
Le #865121
Cool, un nouveau chapitre ! J'ai cru que les scénariste de Hadopi, ma nouvelle série favorite, étaient en grève ! je suis soulagé, et twilight a du soucis à se faire


Le #865151
Les condamnations futures des tribunaux européens, c'est nous qu'on paye ?
Le #865171
A quand la ponction directe sur nos comptes ?
Le #865191
Allez pas leur filer des idées -_-

Sinon , moi , j'aimerais bien que la série s'arrête , car elle est digne de passer sur TF1 ...
Le #865221
Suffit de pas regarder la TV )

Non en vrai : jusque là je rigolais pas mal des hadopi mais maintenant j'ai un peu peur des techno qu'ils vont mettre en place pour empêcher le streaming...
Le #865261
Rien que pour ça je voterais à gauche lol
ou autres parties anti-hadopi. A bon entendeur ... <img src="/img/emo/smile.gif" alt="" />
Le #865311
Le streaming illégal et le direct download c'est l'Hadopi 3.
Le problème c'est qu'il n'y a pas que de l'illégal dans ces deux cas, et pour l'illégal il vont faire généraliser le cryptage et les noms de fichiers anonymes, chouette la détection de l'illégal.
Pour le cryptage ce sera l'Hadopi 4.
Après cela sera l'Hadopi 5 pour le VPN.

En fait l'Hadopi finira par coûter bien plus cher que le téléchargement illégal mais c'est les contribuables qui payent, pas les riches bien sûr.
Le #865331
Michel Audiard était un visionnaire lorsqu'il faisait dire à Ventura :
- les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît.

Ces dernières années cette "maxime" s'est vérifiée un grand nombre de fois et ce n'est pas prêt de s'arrêter !
db
Le #865541
vivement l'épilogue .
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]