Serveurs ARM en préparation chez HP

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Bloomberg
HP ProLiant serveur  logo pro

Le groupe HP préparerait des serveurs embarquant des processeurs ARM et jouant sur l'argument de la faible consommation d'énergie, élément déterminant dans le secteur.

hp-logoL'intégration de processeurs ARM dans les serveurs est passé d'un statut spéculatif à une réalité en cours de formation depuis deux ans. La domination de ces processeurs dans l'industrie mobile, grâce à leur ratio équilibré entre performances et faible consommation d'énergie, ne pouvait que dériver vers l'espace des serveurs, où la question de la consommation d'énergie est un problème crucial.

L'annonce de l'architecture ARM Cortex-A15, qui intègre certaines fonctionnalités propres à aider à la création de serveurs légers, a constitué un temps fort vers la possible création de serveurs ARM. Au mois de mai dernier, Tudor Brown, président de ARM, affirmait que cette catégorie de produits devrait voir le jour dès la période 2012-2013 mais qu'elle ne prendrait pas son essor avant 2015.

Plusieurs fabricants de serveurs sont logiquement pressentis pour participer à leur élaboration. Le groupe Dell confirmait en début d'année s'y intéresser de près et préparer une gamme en attendant le moment propice.

Il ne sera pas le seul : selon Bloomberg, le groupe HP aurait également un tel projet en collaboration avec la société Caldexa, contrôlée en partie par ARM. Car pendant qu' Intel tente une percée sur les processeurs pour téléphones portables et tablettes sous architecture x86, ARM cherche des opportunités sur le segment des serveurs, contrôlé à 90% par Intel et dont la société britannique est absente.


Se positionner sur des niches
Si les deux sociétés ont longtemps suivi des chemins parallèles, les points de concurrence frontale se sont multipliés. ARM a ainsi pris l'ascendant dans les tablettes tactiles, faisant plier le segment des netbooks et plonger par conséquent la division Atom d' Intel, pas encore prête pour s'inviter en retour sur le segment mobile.

Plus grave pour Intel, ARM a maintenant le soutien de plusieurs fondeurs pour préparer des plates-formes compatibles avec le futur Windows 8 et pouvant servir pour créer des ordinateurs portables. Dans tous les cas, il ne s'agit pas pour ARM de rivaliser avec la puissance de calcul offerte par x86 mais plutôt de se positionner sur des segments dans lesquels la consommation d'énergie est un élément crucial de l'équation.

Avec des partenaires comme Dell ou HP, ARM peut espérer non pas conquérir le marché des serveurs mais se positionner efficacement sur certaines niches et récupérer un peu des revenus du secteur des processeurs pour serveurs, estimé à 9 milliards de dollars.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]