Processeurs ARM dans des serveurs : Dell temporise

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Infoworld
Logo Dell Pro

Si les processeurs ARM peuvent effectivement tenter de s'inviter sur le segment des serveurs basse consommation, il existe des points de faiblesse, principalement au niveau logiciel, qui rendent la percée difficile, estime le fabricant de serveurs Dell.

ARM logo proLes processeurs ARM ont une présence largement dominante dans l'industrie mobile mais les dernières évolutions de la roadmap de la société britannique révèlent une intention de répondre à de nouveaux marchés hors du cadre des produits de mobilité.

De son côté, le marché des serveurs est fortement attiré par toute solution offrant un bon compromis entre performances et consommation d'énergie, ce dernier élément devenant une véritable obsession dans les data centers.

La réunion de ces deux envies pourrait conduire ARM à proposer des processeurs adaptés à la création de serveurs basse consommation. Il ne s'agit pas de contester l'hégémonie de l'architecture x86 sur les serveurs mais plutôt de s'installer sur des niches dans lesquelles les qualités intrinsèques de l'architecture ARM peuvent s'exprimer ( serveurs Web, serveurs non critiques... ).

Plusieurs fabricants de serveurs, à la demande de leurs clients, s'intéressent à ces solutions mais, pour certains, l'offre n'est pas encore mûre. C'est le cas du groupe Dell, qui a développé des solutions serveurs expérimentales à base de processeurs ARM.


Pas encore mûr
Dell-LogoForrest Norrod, responsable des plates-formes serveurs chez Dell, a confirmé le potentiel des processeurs ARM en matière de serveurs mais il a prévenu qu'il restait encore des freins à son adoption, rendant les propositions ARM moins attractives que celles sous x86.

Le vrai problème pour ARM ne vient pas de ses solutions matérielles mais plutôt du faible écosystème logiciel attenant. L'argument de la faible consommation est attractif mais vaut-il la peine de développer les plates-formes sur ARM et de maintenir le suivi de deux architectures différentes alors qu'il existe aussi des solutions x86 basse consommation, à base de processeurs Via Nano ou d'empilements de centaines de processeurs Intel Atom ( chez SeaMicro, par exemple ) ?

Cette question devra trouver une réponse rapide si ARM espère concrétiser sa stratégie mais Dell note que les clients suivent le sujet de près, ce qui met le groupe américain en position d'attente, prêt à dégainer des offres de serveurs ARM dès que le marché sera favorable.

Du côté des fondeurs, la situation se décante également, avec l'annonce de nombreuses solutions dual core, quadri core, sous ARM Cortex-A9 ou la nouvelle architecture ARM Cortex-A15 ( faisant sauter certaines limitations des processeurs ARM, en attendant une éventuelle architecture 64-Bit ) qui devraient être disponible dès 2012.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #759641
Dell n'a plus aucune usine dans le monde, il ne font que sous traiter. Ce ne sont donc pas des fabriquants.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]