HTC : son CEO serait prêt à démissionner si le HTC One ne perce pas

Le par  |  4 commentaire(s) Source : Wall Street Journal
HTC One logo

Le HTC One, smartphone phare du fabricant, représente un énorme enjeu mais doit faire avec une pénurie de composants, conséquence de la perte d'aura de la société.

Le smartphone HTC One a eu son moment de gloire dans un début d'année très chargé du côté des annonces de smartphones grâce à une présentation spécifique juste avant le salon MWC 2013 de Barcelone, lui permettant de capter toute l'attention à lui.

Un mois plus tard, les équipes de HTC étaient sur le pont à Times Square pour vanter les mérites et la finition du HTC One au moment même de la présentation du Samsung Galaxy S IV, et pour critiquer sa coque plastique.

Le fabricant ayant beaucoup souffert de la concurrence de Samsung et d'Apple, après deux années de forte progression qui l'ont positionnées comme un acteur de premier plan, le lancement du HTC One est donc stratégique pour regagner de la visibilité.

Idéalement, le lancement devait se faire très rapidement, comme pour le Xperia Z de Sony qui a connu un excellent démarrage en étant disponible dès le mois de février, avant l'arrivée du mastodonte de Samsung qui devrait être lancé d'ici le mois de mai.

HTC One logo

Mais HTC a dû se résigner à annoncer un report du lancement du HTC One au mois d'avril au lieu du mois de mars pour des questions de pénurie de certains composants. Ce problème avait déjà été évoqué quelques semaines avant son annonce officielle et le Wall Street Journal suggère que ce sont les châssis alumium (un problème de rendement était signalé) et le capteur photo (le fameux module Ultrapixel) qui créent des difficultés.

Selon le journal économique, qui cite un cadre de HTC, " HTC a eu des difficultés pour garantir les volumes nécessaires de composants pour le module photo car il n'est plus considéré comme un fabricant de premier plan ( "tier-one customer" ) ".

HTC One Ultrapixel 

La chute des ses ventes de terminaux en 2012 l'a conduit à modifier significativement et fréquemment ses commandes à ses fournisseurs de composants, ce qui le rend moins fiable à leurs yeux et rend plus difficile la négociation des approvisionnements.

Ces difficultés ralentissent la disponibilité effective du HTC One, même si le fabricant va sans doute diluer cette contrainte en réservant les premiers stocks à ses marchés les plus stratégiques et risquent de lui faire perdre l'avantage d'un lancement précoce par rapport au Samsung Galaxy S IV dont la machine de guerre économique et marketing sera lancée à toute vapeur à partir de fin avril.

Le Wall Street Journal souligne également que cette pénurie de composants pourrait accroître encore la pression sur Peter Chou, CEO de HTC. Ce dernier aurait affirmé fin 2012 qu'il démissionnerait si le HTC One ne trouvait pas son public.

Il a déjà été privé pour la première fois de bonus tandis que le fabricant doit resserrer les rangs alors que les concurrents taiwanais Acer et Asus font les yeux doux aux meilleurs éléments de HTC pour les débaucher.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1230152
Ca serait con : HTC fait de très bons smartphones. J'espère que le HTC One trouvera son public. Si jamais j’avais pas acheté mon Galaxy SIII en septembre dernier, je me serais probablement laissé tenter (mais bon, changer de smartphone alors qu’il a à peine 7 mois, je trouve ça limite… )
Le #1230182
HTC One est un téléphone vraiment cool, même quand on le compare avec Samsung Galaxy S4: http://versusio.com/fr/samsung-galaxy-s4-vs-htc-one Je pense que je peux attendre jusqu'en avril...
Le #1230442
Bin c'est bête pour eux, mais à la limite, le Galaxy S4 étant un peu trop "réchauffé" à mon goût, j'aurais éventuellement pu me tourner vers le HTC One, mais comme d'habitude chez HTC, ils n'ont toujours pas compris:

- Pas de batterie amovible
- Pas de port MicroSD

C'est direct à la poubelle pour ma part. Je me sers trop de ma 2ème batterie sur mon Galaxy S2 pour accepter de me retrouver avec une seule batterie non changeable et destinée à mourir d'ici quelques années.
Et je me sers trop de mon Galaxy S2 comme une clef USB (extensible, qui plus est) pour me passer du port MicroSD.
Sinon je le trouve super ce HTC One, joli design, bonnes caractéristiques techniques, mais ils sont trop butés chez HTC pour remettre en question leurs choix techniques et tant qu'ils ne mettront pas de batterie amovible ni de port MicroSD, ils ne risquent pas de voir mon argent... Si Samsung le fait c'est bien que ça intéresse les gens, et si HTC n'est pas capable de se rendre compte de ça et de lire un minimum les forums qui les concernent, tant pis pour eux.
Le #1230932
"Le HTC One, smartphone phare du fabricant, représente un énorme enjeu mais doit faire avec une pénurie de composants, conséquence de la perte d'aura de la société. "

J'avoue que je ne comprends pas trop le sens de cette phrase, et la relation de cause à effet...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]