L'Inde devient le deuxième plus gros marché de Nokia

Le par  |  0 commentaire(s)
Inde drapeau

Le marché indien de la téléphonie mobile progresse rapidement et est passé au deuxième rang des plus gros marchés en termes de ventes de Nokia , numéro un mondial, surpassant celui des Etats-Unis.

Inde drapeauLe dynamisme des marchés asiatiques dans le domaine de la téléphonie mobile joue favorablement sur la croissance du marché mondial et par voie de conséquence sur les volumes de ventes de terminaux des fabricants.

Ainsi, Nokia, numéro un mondial, indique que l'Inde est devenue au deuxième trimestre 2007 son deuxième plus gros marché, derrière la Chine, mais surpassant pour la première fois son marché américain. Et si l'Inde consomme une grande quantité de terminaux, l'usine de Nokia implantée à Chennai, qui emploie 4700 personnes, dont 70% de femmes, peut exporter la moitié des 60 millions de terminaux, fabriqués depuis son lancement il y a 18 mois, dans 58 pays d'Asie, Moyen-Orient, Afrique et Océanie.

" L'Inde joue un rôle croissant sur le marché mondial grâce à sa croissance économique soutenue, la qualité de sa force de travail et de belles opportunités économiques. En tant que leader du marché des terminaux et des infrastructures, Nokia a à coeur de participer à la construction du réseau télécom du pays et de développer la création d'un écosystème de collaboration et de développement économique ", indique Olli-Pekka Kallasvuo, président de Nokia.


L'Inde, un maillon incontournable de l'industrie mobile
Pour parvenir à ce résultat, 500 millions de dollars ont été investis dans le Nokia Telecom Park qui rassemble les sept principaux fournisseurs à proximité du centre de production. Sur le marché indien, Nokia existe au niveau des terminaux mais aussi de l'infrastructure via Nokia Siemens Networks. 100 millions de dollars seront injectés dans les trois prochaines années pour étendre les capacités de télécommunications du pays.

Mais le marché indien, qui devrait devenir le deuxième marché mondial d'ici moins de cinq ans, attire d'autres acteurs parmi les nouveaux venus dans les terminaux à bas coût, comme Sony Ericsson. Et l'équipementier Ericsson y a signé il y a quelques semaines l'un des plus gros contrats de son histoire, d'une valeur record de 2 milliards de dollars.

Quoi qu'il en soit, la marque Nokia est désormais bien implantée en Inde, et appréciée. En témoigne la colère des Indiens après l'annonce de l'existence de batteries défecteuses sur certains modèles de téléphones Nokia. Qui aime bien châtie bien ?
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]