Informa : Nokia bientôt forcé d'adopter Android ?

Le par  |  3 commentaire(s)
Informa logo

C'est au tour du cabinet d'études Informa Telecoms and Media de livrer sa vision de l'évolution du marché des smartphones. Pour lui, le succès d'Android est inévitable et rien de lui résistera, au point que certains acteurs devront finir par l'adopter.

Informa logoAu jeu des prédictions à cinq ans sur l'évolution du marché des smartphones auquel se livrent les analystes en ce moment, le cabinet d'études Informa Telecoms and Media apporte sa vision d'un futur éclatant pour Android.

Dans son cas, la question n'est presque plus de savoir si Nokia va finalement être contraint d'adopter Android, mais bien à quel moment le groupe finlandais va devoir le faire. Car selon Informa, le nombre d'utilisateurs de smartphones passera la barre du milliard en 2013, et l'on comptera pas moins de 500 millions d'utilisateurs de terminaux Android en 2015, l' OS mobile de Google devenant la plate-forme la plus populaire du marché.

Symbian, actuel leader, devrait conserver la plus forte part de marché jusqu'en 2014, période à laquelle Android viendra le surpasser. Cela suggère que les ventes annuelles de terminaux Android vont dépasser celles des smartphones Symbian dès 2012, à 142 millions de terminaux Android écoulés contre 137 millions de smartphones Symbian cette année-là.

Le nombre d'utilisateurs d' Android devrait connaître une progression annuelle moyenne de 78% entre 2009 et 2015, ce qui conduira à une base de 540 millions d'utilisateurs, soit 38% de part de marché, quand Symbian tombera à 32%.


Symbian : à bout de forces ?

Et l'on comptera plus d'utilisateurs Android que de clients Blackberry et iOS réunis dès l'année 2011, préviennent les analystes. Le retrait de Symbian est expliqué par la complexité d'une plate-forme qui a maintenant 20 ans et qu'il est difficile d'adapter aux dernières tendances du marché.

" Bien que Symbian doive rester leader du marché pendant plusieurs années encore, si la plate-forme continue de manquer de dynamisme par rapport aux attentes du marché, la pression va  s'accroître pour Nokia et pourrait conduire le groupe à envisager l'adoption d'une plate-forme alternative, et notamment Android ", prévient Malik Kamal-Saadi, analyste Informa.

Pour le moment, Nokia garde une position tranchée : pas question de se tourner vers Android, les systèmes Symbian^3 ( et surtout Symbian^4 ) et MeeGo constituant l'ossature de sa stratégie mobile à long terme.

Le succès de la première gamme de smartphones Symbian^3, annoncée la semaine dernière, sera déterminant pour valider cette vision. Mais attention, Nokia n'a plus le droit au moindre faux pas...

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #691361
Android c'est du Linux, Meego c'est du Linux. Ce qui veut dire que les systèmes sont totalement compatibles techniquement parlant.

Nokia a donc raison de vouloir sortir un OS qui sera sa marque de fabrique (= Meego) mais restera compatible avec d'autres (= Android par exemple). Je ne vois pas trop où est le problème.

En revanche, Symbian est à mettre à la poubelle définitivement.
Le #691391
symbian etait tres bien, tres stable. Si ca peux nous eviter tous ces smartphones à la con, je prends.
Le #691481
Utilisateur d'un nokia n900 et d'un smartbook Toshiba ac100, je peux simplement dire que, d'un point de vue technique, Maemo est très supérieur à Android 2.1.
Meego semble évoluer dans le bon sens. C'est entendu, les solutions les meilleures techniquement n'ont pas toujours réussi à s'imposer, mais comme utilisateur, je préfère de très loin un smartphone ou un smartbook avec Meego qu'un équivalent sous Android.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]