Intel intéressé par les brevets d'InterDigital ?

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Bloomberg
Intel HQ logo pro

Intel pourrait faire partie des acteurs intéressés par les brevets que compte céder la société InterDigital, alors que Google pourrait en rester à distance.

Intel Chipset_Device_Software logoLa ferme de brevets InterDigital compte bien profiter de l'effet brevets déclenché depuis la guerre pour le portefeuille de brevets de Nortel, qui a rapporté 4,5 milliards de dollars, bien plus que ce qui était envisagé au départ.

Certes, il y a eu depuis le rachat de Motorola Mobility par Google, qui se montrait très demandeur et qui pourrait être maintenant moins présent sur ces opérations, ou du moins pas au même niveau de demande qu'il y a encore quelques semaines.

Mais les brevets d' InterDigital restent intéressants pour de nombreux groupes internationaux désireux de renforcer leur propriété intellectuelle, pour se protéger ou attaquer, et, parmi eux, le fondeur Intel figurerait en bonne place, selon Bloomberg.


Du beau monde, même sans Google

D'autres noms sont cités, comme Samsung, Ericsson ou HTC, et l'on devrait sans doute trouver aussi Microsoft et Apple. Cela devrait laisser ouverte la perspective de belles batailles et peut-être la montée des enchères, d'autant plus que des associations entre candidats ne sont pas à exclure.

En revanche, il semblerait bien que Google soit moins intéressé par cette acquisition depuis son opération à 12,5 milliards de dollars sur Motorola Mobility. Une partie du prix élevé obtenu lors de l'enchère Nortel s'était joué sur l'opposition entre Google et un consortium de plusieurs sociétés bien décidées à lui faire barrage, au point que le géant de la recherche avait critiqué la méthode.

L'enchère pour les brevets d' InterDigital devrait intervenir dans les deux semaines à venir. Ces derniers concernent en partie des technologies mobiles et pourraient alimenter des litiges en cours ou de nouvelles affaires.

D'autres sociétés, comme Kodak, cherchent également un acheteur pour une partie de leur portefeuille de manière à trouver de l'argent frais rapidement lorsqu'elles sont en difficultés financières. Certains fabricants de terminaux, comme Research in Motion, pourraient aussi envisager cette possibilité si les nouvelles gammes de terminaux ne rencontraient pas le sucès espéré.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]