Intel continue ses investissements dans le WiMAX

Le par  |  0 commentaire(s)
Intel logo

Le fondeur californien affiche encore son intérêt pour la technologie d'accès haut débit mobile WiMAX et annonce de nouveaux partenariats avec le chinois Huawei Technologies et l'israélien Alvarion.

Intel logoLe volontarisme encore affiché d'Intel en faveur du WiMAX contraste avec l'accumulation récentes de mauvaises nouvelles concernant le devenir de cette norme. Après le placement sous le régime des   faillites du canadien Nortel, qui a interrompu tout développement et stoppé net son partenariat avec le spécialiste israélien Alvarion, les perspectives d'extension du WiMAX à l'échelon national aux USA se sont considérablement assombries. En France les opérateurs de téléphonie les plus impliqués, Free et Bolloré Télécom, et les seuls à détenir des licences nationales restent dans l'expectative faute de perspective et, surtout, d'équipements réseaux adaptés.


Intel croit dur comme fer dans le WiMAX
wimaxAlors que s'ouvre le salon Mobile World Congress de Barcelone (16 au 19 février) Intel, un des principaux fournisseurs de puces WiMAX pour terminaux portables, vient pourtant d'annoncer de nouveaux partenariats prometteurs. Sriram Viswanathan, vice-président d'Intel, estime ainsi que le Wimax est "l'évolution naturelle du Wi-Fi", dont Intel fut un grand promoteur avec sa technologie Centrino, et que les principaux fabricants de PC portables sont prêts à commercialiser "100 modèles compatibles" d'ici à l'année prochaine. Quant aux clients potentiels couverts par les réseaux WiMAX, on estimerait leur nombre à 430 millions d'individus à la même époque.

La crise ne devrait donc pas freiner le développement de ce réseau et oblige même Intel, confronté à de très mauvais résultats financiers, à accélérer ses investissements sur ce marché porteur d'avenir. La firme peut se targuer d'avoir noué de nouveaux partenariats avec le ralliement récent de Huawei et Alvarion à l'OPA (Open Patent Alliance), un groupement de partage de brevets WiMAX. Les premiers résulats de cette annonce sont l'ouverture, avec Huawei, d'un centre de test d'interopérabilité de leurs équipements à Pékin.

Complément d'information
  • WiMAX : Taiwan inquiet de la prise de distance d'Intel
    Taiwan, qui a fortement misé sur le WiMAX dans ses plans technologiques de haut débit mobile, commence sérieusement à s'inquiéter des perspectives d'avenir de la technologie alors que la technologie LTE commence à percer et qu'Intel ...
  • Intel croit en la complémentarité du WiMAX avec LTE
    Alors que l'avenir des réseaux mobiles haut débit semble désormais envisagé sous deux aspects distincts et souvent mis en concurrence, LTE et WiMAX, Intel plaide pour une unification des deux technologies.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]