Android : la Russie prend ses distances en validant Sailfish OS pour un usage gouvernemental

Le par  |  5 commentaire(s)
Jolla Sailfish

Sailfish OS, développé par Jolla, devient l'OS mobile de référence pour une utilisation par les agances gouvernementales et les entreprises d'Etat russes, permettant de se passer des systèmes américains Android ou iOS.

Etant donné la facilité apparente des services de renseignement américains pour disposer d'accès dans les grands OS mobiles, décrite notamment dans les documents fournis par Edward Snowden, les gouvernements réfléchissent à deux fois avant d'utiliser ces systèmes dans des secteurs sensibles.

Jolla Sailfish OSL'entreprise finlandaise Jolla en profite donc pour pousser son propre système d'exploitation Sailfish OS reposant sur Linux Mobile et feu MeeGo, l'OS ouvert qu'avait tenté de proposer Nokia pour ses appareils mobiles haut de gamme avant de mettre tous ses espoirs dans Windows Phone.

Avec ce statut affiché d'alternative indépendante et son code ouvert, Sailfish OS vient de devenir l'OS mobile de référence pour un usage au sein des agences gouvernementales russes et des conglomérats d'Etat où les grandes oreilles américaines ne sont pas les bienvenues.

La Russie a régulièrement critiqué la domination de l'écosystème Android et Google a fait l'objet d'une plainte du moteur de recherche russe Yandex pour abus de position dominante qui s'est traduite par une sanction de plusieurs centaines de millions de roubles.

L'OS mobile de Jolla sera modifié par la société Open Mobile Platform pour l'adapter aux besoins et aux spécificités du marché russe et l'entreprise finlandaise indique déjà qu'elle a démarré des discussions similaires avec la Chine et l'Afrique du Sud, intéressées par la création d'écosystèmes mobiles locaux.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1936040
Ils ont raison et la France devrait s'en inspirer pour son OS gouvernemental.
Ce dernier peut très bien être différent des OS grand public distribués dans le même pays.
Le #1936083
skynet a écrit :

Ils ont raison et la France devrait s'en inspirer pour son OS gouvernemental.
Ce dernier peut très bien être différent des OS grand public distribués dans le même pays.


Complètement d'accord, ajoutons à cela qu'avec un peu de chance, les jeux et autres appli chronophages et/ou sociales ne seront pas portées sur l'os......cela pourrait nous éviter (en dehors de l'espionnage à proprement parler), que nos dirigeants parlent de la réunion de sécurité nationale à laquelle ils participent sur twitter ou Facebook......
ou encore qu'ils se lancent dans une guerre après avoir perdu contre la russie lors d'une partie de Age of civilization.......
Le #1936086
Superbillouxp a écrit :

skynet a écrit :

Ils ont raison et la France devrait s'en inspirer pour son OS gouvernemental.
Ce dernier peut très bien être différent des OS grand public distribués dans le même pays.


Complètement d'accord, ajoutons à cela qu'avec un peu de chance, les jeux et autres appli chronophages et/ou sociales ne seront pas portées sur l'os......cela pourrait nous éviter (en dehors de l'espionnage à proprement parler), que nos dirigeants parlent de la réunion de sécurité nationale à laquelle ils participent sur twitter ou Facebook......
ou encore qu'ils se lancent dans une guerre après avoir perdu contre la russie lors d'une partie de Age of civilization.......


Le but n'est pas d'empêcher les utilisations chronophages mais d'avoir la main, un contrôle total du système.
Si AOSP n'a pas été choisi c'est qu'il y a au moins une raison

Du coup les autres alternatives ont été rejeté puisque Tizen, Ubuntu Touch et Firefox OS reposent sur des composants d'Android pour le démarrage.
Il ne reste plus que la solution complète de partir sur les sources de Sailfish OS.

Il est dommage que ce coup de "pub" ne soit que temporaire.
Mais parlant sécurité, il est à rappeler que le Turing Phone devait être proposé avec Android et ils ont préférés basculer vers Sailfish OS.
Le #1936162
Si la France voulait se donner la peine de financer des système libres comme Replicant mais elle n'a pas les compétences ni les reins assez solides pour cela (au ministère de l'intérieur, on utilise encore la version 3 de Thunderbird en 2016 !).
Le #1936194
Putain les gars, ne mettez pas Poutine en pétard
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]