LuneOS : le portage mobile d'Open WebOS se trouve un nom et un logo

Le par  |  1 commentaire(s) Source : PivotCE.com
Lune OS

Après l'échec de la stratégie mobile de HP, la plate-forme WebOS a tenté de survivre en devenant Open WebOS. Pour se faire plus sexy, le portage mobile change de nom et devient LuneOS.

Le fabricant Palm avait tenté de trouver son salut en remplaçant son antique PalmOS par un système WebOS préparant les grandes évolutions qui se déploient actuellement, à commencer par un fonctionnement en cloud.

En rachetant le fabricant et son OS mobile, le groupe HP espérait en faire le support de son entrée dans le secteur mobile et une passerelle entre appareils mobiles et équipements tels que des imprimantes, mais cette possibilité a finalement été abandonnée un peu plus d'un an plus tard.

Depuis, WebOS a été en partie récupérée par LG Electronics pour devenir le moteur de smart TV tandis qu'une partie des brevets a été finalement récupérée par Qualcomm. Le coeur de la plate-forme a été préservé par HP mais transformé en un projet open source, devenu Open WebOS.

Lune OSAprès plusieurs transformations et évolutions donnant différentes versions alpha, le projet de portage mobile change de nom pour quelque chose de plus seyant et devient ainsi LuneOS en rappel du nom de l'interface initiale de WebOS, LunaSysMgr, qui a inspiré par la suite d'autres OS mobiles.

La première version de LuneOS est baptisée Affogato et des apports à la plate-forme devraient être apportés à chaque début de mois pour stimuler l'intérêt avec cette plate-forme alternative qui vise une présence dans les smartphones et les tablettes tactiles.

Ses concepteurs indiquent ne pas chercher absolument à rendre leur LuneOS compatible avec les derniers matériels commercialisés mais plutôt à garantir un OS stable et une base logicielle facile à porter.

Lune OS, tout en préservant les acquis du WebOS présent dans les derniers smartphones Palm Treo, cherche aussi à bâtir son écosystème d'applications et l'infrastructure de services fonctionnant en fond. La plate-forme ne vise pas à concurrencer Android ou iOS sur les fonctionnalités mais à apporter un OS pratique et facile à utiliser, précisent ses concepteurs, sachant que son développement repose essentiellement sur la bonne volonté (et le temps libre) d'une communauté de développeurs.

Actuellement, le smartphone Nexus 4 et la tablette HP TouchPad sont officiellement supportés, tandis que le Galaxy Nexus et la Nexus 7 de 2012 peuvent accueillir LuneOS Affogato mais ne seront plus suivis par la suite, à moins que des membres de la communauté n'acceptent de s'en charger.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1807036
"Ses concepteurs indiquent ne pas chercher absolument à rendre leur LuneOS compatible avec les derniers matériels commercialisés mais plutôt à garantir un OS stable et une base logicielle facile à porter."

Enfin des gens pas trop cons... J'espère que ça leur réussira ! Et si ça peut servir à "sauver" de "vieux" téléphones afin que les gens s'en servent jusqu'à ce qu'il ne puissent vraiment plus, au lieu de consommer encore et toujours plus au détriment de notre pauvre planète, ce serait déjà un miracle !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]