Martin Bouygues : nous étions quatre à négocier mais trois à vouloir que le deal aboutisse

Le par  |  11 commentaire(s) Source : Le Figaro
martin bouygues

Martin Bouygues évoque les raisons qui l'ont conduit à refuser de valider l'accord de rapprochement entre son groupe et l'opérateur Orange.

Bouygues-Telecom-nouveau-logoC'est dans un entretien accordé au Figaro que Martin Bouygues donne des indications sur les raison de son refus de mener à terme le rapprochement entre son groupe et l'opérateur Orange, ce qui aurait conduit à la disparition de sa filiale Bouygues Telecom.

Soulignant la difficulté d'une négociation à quatre intervenants, il souligne que "si nous étions quatre à la table des négociations, nous n'étions que trois à vouloir aboutir. Manifestement, l'un des des protagonistes nourrissait l'ambition d'avoir le maximum en payant le minimum, tout en gardant la possibilité de se retirer".

Martin Bouygues ne cite pas le fautif à ses yeux mais les regards se tournent vers Xavier Niel, patron d'Iliad / Free, avec lequel les relations ont toujours été difficiles. Il confirme par ailleurs les exigences "très étranges" de l'Etat, actionnaire de référence d'Orange, qui voulait le forcer à rester un actionnaire minoritaire "tout en nous demandant de payer le prix d'une participation majoritaire" mais suggère que ce n'était pas le point qui a fait dérailler les discussions.

La crainte d'un rejet du projet commun des quatre opérateurs par l'Autorité de la Concurrence et l'Arcep, notamment si l'un des opérateurs refusait les remèdes imposés, a joué en premier lieu et aurait coulé Bouygues Telecom, forcé d'attendre 12 à 18 mois avant de connaître la décision des régulateurs.

Dans le même temps, Martin Bouygues indique que sa filiale télécom est "parfaitement viable dans un marché à quatre" grâce à la transition déjà amorcée depuis l'arrivée de Free Mobile en 2012. A charge maintenant de remotiver des salariés secoués par plusieurs tentatives de rapprochement en deux ans...

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1888296
Bon, bah, maintenant que c'est acté, ça serait bien qu'il remotive ses troupes, ouaip

Bouygues est un bon opérateur, espérons qu'il le restera
Le #1888303
"l'un des des protagonistes nourrissait l'ambition d'avoir le maximum en payant le minimum"
=>Bah c'est toujours comme ça qu'il a fait le gros Niel...
Le #1888307
bugmenot a écrit :

"l'un des des protagonistes nourrissait l'ambition d'avoir le maximum en payant le minimum"
=>Bah c'est toujours comme ça qu'il a fait le gros Niel...


C'est surtout la base de toute transaction commerciale, mais aussi la recherche d'un accord gagnant-gagnant.

La frustration n'est pas bonne conseillère... avez vous pensé... à consulter?
Le #1888308
MonsieurConnard a écrit :

bugmenot a écrit :

"l'un des des protagonistes nourrissait l'ambition d'avoir le maximum en payant le minimum"
=>Bah c'est toujours comme ça qu'il a fait le gros Niel...


C'est surtout la base de toute transaction commerciale, mais aussi la recherche d'un accord gagnant-gagnant.

La frustration n'est pas bonne conseillère... avez vous pensé... à consulter?


"C'est surtout la base de toute transaction commerciale, mais aussi la recherche d'un accord gagnant-gagnant."
=>A ce niveau c'est pas de la transaction commerciale, c'est du racket avec la complicité de l'Arcep. Un pur produit de l'interventionisme étatique qui participe à pourrir notre beau pays socialo-communisme.
Le #1888316
C'est pas forcément à l'avantage de Free.
Free désirait les antennes de Bouygues donc...
Le #1888321
En meme temps, comment il fait Bouygues dans le BTP ??
Le #1888329
Rymix a écrit :

C'est pas forcément à l'avantage de Free.
Free désirait les antennes de Bouygues donc...


Ce cher Niel ne peut pas tout avoir hein... CF article
Le #1888333
Oui mais c'était rebondir sur l'attaque de Bouygues.
Que cette fusion échoue, était pas du tout le bon plan de Free.
Le #1888335
Rymix a écrit :

Oui mais c'était rebondir sur l'attaque de Bouygues.
Que cette fusion échoue, était pas du tout le bon plan de Free.


Bah, j'pense qu'il s'en fout plus ou moins de son réseau, maintenant que ça "marche" presque correctement
Le #1888339
Bah en acheter les bandes de bouygues, ça le prépare pour après, 5g 4g+
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]