Micromania Games Show 2008 : nos impressions

Le par  |  0 commentaire(s)
Titre : Prince Of Persia
Plate-forme : Playstation 3
Date de sortie : 4 décembre 2008
Version testée : Solo française (non finalisée)

Micromania Games Show 2008   24Portant sur ses épaules un lourd héritage, le nouveau Prince Of Persia ne ressemble en rien à la récente trilogie clôturée par Ubisoft. Il se place en effet sous le signe de la liberté et de la simplicité. L’histoire ne surprend guère et se montre d’après ce que l’on à pu voir des plus traditionnelles. Aux côtés de la belle et puissante Elika, le Prince devra faire taire les forces du mal.

Pour se faire, le joueur devra employer un faible nombre de touches. Les enchainements sont définis par un timing et non plus par une séquence précise de touches. Cela laisse libre court à notre imagination de créer des ravageurs combos. La défense fait partie intégrante du concept et permet de renverser bien des situations.

Les contres nécessitent là encore une bonne synchronisation et un minimum de réflexes, mais le résultat en vaut largement le coup. L’ensemble de ces techniques sont à employer avec soin. Chaque ennemi que l’on affronte possède une stratégie particulière.  Bourriner à tout va n’augmente que peu notre efficacité au combat.

Cet épisode se démarque surtout par la liberté offerte aux joueurs. Il n’est plus obligé de suivre une unique voie. L’ensemble, découpé en quatre grands mondes, ouvre la porte à une progression non linéaire. En fonction des « missions » choisies, le jeu s’adapte et offre des défis personnalisés. C’est grâce à une trainée lumineuse chère aux Fable 2 et autre Dead Space que nous pourrons nous guider efficacement. Un hit en puissance.

On a aimé
  • Les graphismes
  • La liberté de jeu
On n’a pas aimé
  • Une version PS3 techniquement en deçà


Titre : Mirror's Edge
Plate-forme : PS3
Date de sortie : 14 novembre 2008
Version testée : Solo en français (non finalisée)

Micromania Games Show 2008   08Lui aussi attendu en tant que gros titre de cette fin d'année, Mirror's Edge est la prochaine production de Digital Illusion CE, studio qui a récemment fait ses preuves avec Battlefield : Bad Company (accéder au test). La version disponible sur place dans un imposant décor d'immeubles reprenait la démo parue récemment sur le PlayStation Store. Ainsi, vous débuterez sur les toits et devrez remettre une valise volée à votre coéquipière. Tatillonnant les contrôles dans un premier temps, la démo prend rapidement une dimension dynamique puisque vous serez pourchassé par les agents de police, ces derniers n'hésitant par à ouvrir le feu sans sommation.

Outre son aspect particulièrement original dans son approche, le soft tire tout son potentiel dans son gameplay. Souvent associée aux FPS, la vue subjective se base ici en grande partie sur la plate-forme, bien qu'il soit possible d'utiliser quelques armes. Toujours est-il que le panel de mouvements est très bien fourni, utilisant surtout les gâchettes pour sauter, se baisser et attaquer. A partir de là, tout se joue sur le dynamisme. En effet, vous pourrez effectuer des glissades sous les tuyaux lorsque vous sprintez, voire faire une attaque sautée ou au sol pour perturber l'ennemi. D'autres mouvements sont envisageables, tels que courir brièvement sur les murs ou encore prendre appui sur plusieurs parois pour atteindre un point surélevé. Bien évidemment, notre charmante héroïne peut mourir dans le cadre ou vous vous faites tuer par un ennemi, que vous tombez dans le vide, ou que vous ratez la réception de vos sauts vertigineux.

La crainte que nous avons ressentie lors de nos quelques minutes de jeu se situait au niveau de la liberté d'action. En effet, les endroits préconisés pour évoluer dans la mission sont bien marqués par des éléments d'un rouge éclatant. Bien qu'il soit possible d'emprunter quelques chemins alternatifs, on se sent irrémédiablement cloisonné dans des parcours pré-calculés. Dommage, puisque le potentiel se montre pourtant bien présent. Toujours est-il que le titre brille par un moteur graphique particulièrement bon, offrant des couleurs fraîches et une clarté bienveillante. Assurément une production à surveiller d'ici sa sortie, Mirror's Edge promet d'ores et déjà un dépaysement pour les joueurs habitués à des prises en main vues et revues.

On a aimé :
  • L'originalité du gameplay
  • La prise en main
  • Les nombreux mouvements possibles
  • L'ambiance graphique rafraîchissante
On n'a pas aimé :
  • L'impression de linéarité
  • L'aliasing parfois gênant


Titre : LittleBigPlanet
Plate-forme : PS3
Date de sortie : 7 novembre 2008
Version testée : Coopératif à deux, en français (non finalisée)

Micromania Games Show 2008   15Production clé de cette fin d'année pour associer le grand public à la PlayStation 3, LittleBigPlanet a une lourde responsabilité sur son dos. Très attendu par une pléiade de joueurs et proposé jusqu'à présent qu'au compte goutte en version bêta, le titre de Media Molecule se base majoritairement sur le multijoueur (en local ou en ligne) en coopération. La version testée sur le salon se basait d'ailleurs sur le mode deux joueurs, permettant ainsi de tâter les possibilités offertes par les énigmes des niveaux plus tortueux et amusants les uns que les autres. Ainsi, il faudra être vigilant à toujours avancer avec son coéquipier afin de passer les endroits plus techniques qui nécessitent qu'un joueur actionne un levier pour avancer. De ce fait, l'ambiance est conviviale et on rigole allègrement, surtout lorsque son collègue galère pour suivre la cadence.

Micromania Games Show 2008   04Au niveau de la prise en main, il faut dire qu'elle se montre globalement bonne même si quelques ombres viennent entraver le tableau. En premier lieu, on notera le côté parfois trop fournis des niveaux, nous donnant peine à cerner le plan sur lequel on se trouve. Étant donné que le jeu évolue en vue horizontale, difficile de bien gérer la profondeur du niveau, pourtant nécessaire pour passer certains endroits. En second lieu, on émettra des réserves quant aux comportements des Sackboys. Effectuant des sauts extrêmement lents et surtout peu élevés, on perd en efficacité et en confort puisqu'il est parfois bien difficile de grimper sur les décors sans s'y reprendre à plusieurs reprises.

Malgré tout, le titre se veut particulièrement ambitieux, et pas uniquement d'un point de vue purement graphique. Comme nous l'avons traité précédemment dans nos colonnes, LittleBigPlanet est un produit particulièrement étendu en terme de customisation. Ainsi, il est possible de concevoir ses propres niveaux, même si les options sont tellement nombreuses qu'il faudra des heures pour mener à bien son projet. De plus, les Sackboys étant conçus pour accueillir moult accoutrements, les possibilités semblent excessivement larges. Bref, nous tenons là un titre à la fois original, amusant et clairement adapté au grand public comme aux joueurs habituels. Gageons toutefois que Sony agrémente son petit favori de l'année de nombreux contenus téléchargeables dans le futur, afin d'assurer une communauté de joueurs décente.

On a aimé :
  • L'originalité
  • L'aspect coopératif / d'entraide bien développé
  • La customisation exacerbée
  • Le moteur graphique de bonne qualité
On n'a pas aimé :
  • Quelques problèmes de lisibilité sur certains niveaux
  • La lenteur des sauts des Sackboys
Dans le même style
  • Micromania Games Show 2007 : nos impressions
    Le Micromania Games Show s'est déroulé le week-end dernier à Paris et s'accompagnait d'une foule de titres jouables. Avant tout destiné aux meilleurs clients de la chaîne de magasins Micromania, le salon arborait de nombreuses ...
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]