Microsoft rejoint Qualcomm sur l'Internet des objets

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Reuters
Microsoft-logo

L'Internet des Objets titille Microsoft qui annonce son entrée dans le consortium Allseen Alliance mis en place par Qualcomm pour proposer des standards.

Avec toute l'agitation touchant à l'Internet des objets et les initiatives lancées pour en contrôler le secteur, petits et grands acteurs s'organisent pour ne pas rester sur le bord du chemin. La course aux plates-formes qui contrôleront ampoules et capteurs connectés dans la maison (et qui en récupéreront de précieuses données personnelles pour alimenter d'autres services) est relancée.

Allseen Alliance logoGoogle et Apple comptent sur leur écosystème Android et iOS pour faire de la domotique une extension naturelle des possibilités de leur plate-forme mais d'autres initiatives sont aussi mises en place pour tenter de faire valider des standards reposant sur leurs technologies.

Qualcomm IQ AllJoyn Le groupe Qualcomm a ainsi constitué un consortium baptisé Alliance Allseen qui pousse à la standardisation de technologies de communication pour l'Internet des objets en s'appuyant sur ses travaux autour de sa technologie Alljoyn.

Proposée en open source, elle permettrait à Qualcomm, si elle est intégrée sous forme de standard, de vendre des centaines de millions de puces de communication. Et si l'Alliance Allseen se félicitait d'avoir passé le cap des 50 membres en juin, elle vient de recruter un acteur de poids avec l'arrivée en son sein d'un certain...Microsoft.

Avec cet allié de poids, le consortium mené par Qualcomm peut espérer obtenir une masse critique qui favorisera son standard mais l'agence Reuters souligne qu'un consortium concurrent devrait faire son apparition dès la semaine prochaine, en vue de proposer elle aussi une technologie de communication pour l'Internet des objets qu'elle tentera de transformer en standard.

Les enjeux sont colossaux puisqu'il n'y a généralement de place sur le marché que pour un unique standard, à moins de savoir comme Apple cultiver son écosystème et faire bande à part. Le groupe de Cupertino a dévoilé sa plate-forme HomeKit pour la domotique lors de la conférence WWDC 2014 tandis que Google met en place les briques de son propre environnement pour la domotique avec l'appui de sa filiale Nest.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]