Motorola Mobility : l'usine de production des Moto X au Texas va fermer

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Wall Street Journal
Moto X

L'expérience de la production du Moto X par Google et Motorola Mobility dans une usine située sur le sol américain, au Texas, va être stoppée d'ici la fin de l'année.

Pour assurer les possibilités de personnalisation fine du smartphone Moto X, Google et Motorola Mobility ont ouvert un site de production à Fort Worth, au Texas, en mai 2013. Cette disposition permettait à la fois de livrer rapidement le terminal selon les choix de coloris et d'options définis par l'utilisateur sur le site Moto Maker mais aussi d'essayer de démontrer que produire un terminal haut de gamme aux Etats-Unis plutôt qu'en Asie était possible, dans un effort plus général de relocalisation des usines.

Moto X Mais entre les coûts plus élevés de fabrication via l'assembleur Foxconn et des ventes de Moto X insuffisantes pour alimenter le site de production, Motorola Mobility, qui est en train d'être racheté par Lenovo, va fermer l'usine avant la fin de l'année, rapporte le Wall Street Journal.

Cette dernière, qui comptait jusqu'à près de 4000 employés au plus fort de son activité, n'en rassemble plus qu'environ 700 actuellement. Les analystes estiment que Motorola a écoulé autour de 900 000 Moto X au premier trimestre 2014 dans le monde, loin des volumes de plusieurs dizaines de millions d'unités des champions du secteur.

Moto X Si le rachat par Lenovo n'est sans doute pas étranger à cette décision, Mark Randall, directeur de la logistique chez Motorola, a également souligné que les ventes du smartphone étaient trop faibles pour assurer les économies d'échelle nécessaires alors que le coût du travail et les approvisionnements coûtent plus cher que dans les usines hors des USA.

La production du Moto X va se poursuivre mais depuis des sites de production en Chine et au Brésil. Le fabricant veut aussi continuer sa stratégie consistant à proposer des smartphones attractifs à des prix agressifs afin de prendre des parts de marché mais avec la difficulté de réaliser peu de marges dessus.

3 millions de smartphones Moto G auraient été écoulés durant le premier trimestre de l'année, confirmant le succès du terminal positionné à moins de 200 dollars / 200 €, mais pour le cabinet Strategy Analytics, la tentative de Motorola / Google était vouée à l'échec : " Les Etats-Unis sont bien positionnés pour concevoir des smartphones, comme Apple le fait avec succès, mais les produire est un univers totalement différent".

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1755162
Construire une usine pour la fermer un an après, c'est quand même étonnant . Sur quel genre d'étude de marché ont-ils pu s'appuyer avant de la construire ?.

Le PDG Dennis Woodside avait dit à l'époque ; "C'est un mythe que vous ne pouvez pas fabriquer ici parce que c'est trop cher . Nous avons observé que les salaires en Asie sont à la hausse , et les salaires ici relativement stables . L'avantage d'avoir une conception proche de la fabrication est bien supérieur aux surcoût engendrés par une fabrication aux USA .»,

Le #1755212
Il faut dire qu'entre temps, Motorola a été racheté à Google par Lenovo. Ceci explique peut-être cela. Même si soit disant, la décision avait été prise avant le rachat de Motorola par Lenovo.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]