Actualité GNT : ce que vous avez peut-être manqué

Le par  |  0 commentaire(s)
Logo résumé actualité

Arrivée de Netflix en France, blogueurs influents fichés et voyage dans le temps avec Google... Comme chaque lundi, redécouvrez les faits qui ont marqué l'actualité de la semaine précédente et que vous avez peut-être manqués.

La semaine dernière, Google a rendu possible le voyage dans le temps via Street View et reçu la démission de celui qui a développé son réseau social Google+, pendant que le gouvernement russe a décidé du fichage des blogueurs influents.

Chez nous, c’est Netflix qui débarquera bientôt et une plate-forme de dénonciation des apprentis terroristes qui verra bientôt le jour. Toujours dans l’Hexagone, un jeune autoentrepreneur devient opérateur local pour lutter à sa manière contre les zones blanches.

Sur ce, bonne lecture et bon de semaine sur GNT.


Netflix en France : véritable serpent de mer insaisissable depuis plusieurs années, la rumeur de l'arrivée de Netflix en France s'était accentuée ces derniers mois suite à l'investissement du gouvernement dans le processus de négociations. Cette fois, c'est officiel, la plate-forme de streaming vidéo annonce son arrivée dans l'hexagone.


Voyager dans le temps avec Google : l'imagerie Street View du service de cartographie Google Maps permet désormais de retracer l'évolution dans le temps d'un lieu donné.


Mort aux zones blanches : un homme décide d'apporter le haut débit dans sa petite ville en devenant opérateur et en s'appuyant sur la technologie Wifimax. Les abonnés doivent débourser 100 euros pour le kit d’installation et 10 euros par mois pour le fonctionnement.


Dénonciation des apprentis terroristes : pour lutter contre le terrorisme, le gouvernement français s'orientera prochainement vers Internet et mettra en place une plate-forme Web spécifique associée à un système de surveillance des réseaux sociaux.


Vic Gundotra qui Google : après presque huit années chez Google, Vic Gundotra annonce son départ de la firme de Mountain View. Sa dernière mission aura été le réseau communautaire Google+.


Contraints de se faire connaitre des autorités : le gouvernement russe continue de reprendre la main sur Internet et le contrôle des informations diffusées par ses ressortissants. La Douma vient ainsi d'adopter une nouvelle loi impliquant le fichage des blogueurs influents du pays.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]