Actualité GNT : ce que vous avez peut-être manqué

Le par  |  0 commentaire(s)
Logo résumé actualité

Boycott de Mozilla, réseaux sociaux devant la justice française et fin de l'aventure pour Twitter Music... Comme chaque lundi, redécouvrez les faits qui ont marqué l'actualité de la semaine précédente et que vous avez peut-être manqués.

La semaine dernière, Twitter a annoncé la fermeture d’un service, des développeurs gays décidé de boycotter Mozilla et Mark Zuckerberg précisé son ambition de déployer Internet aux quatre coins du Monde.

En Europe, la justice a validé une contrainte de blocage pour les FAI, tandis qu’en France, les réseaux sociaux Facebook, Google+ et Twitter sont poursuivis en justice par l’UFC.

Sur ce, bonne lecture et bon début de semaine sur GNT.


Twitter Music réduit au silence : un peu moins d'un an après l’avoir lancé, Twitter décide de mettre fin à son service de recommandation musicale. Celui-ci sera fonctionnel jusqu'au 18 avril.


Facebook, Google+ et Twitter devant la justice : pour leur collecte de données personnelles et un manque de clarté, l'association de consommateurs UFC-Que Choisir a assigné en justice les réseaux sociaux Facebook, Twitter et Google+.


Boycott gay pour Mozilla : des développeurs homosexuels ont décidé de boycotter tous les projets de Mozilla suite à la nomination de Brendan Eich en tant que nouveau patron. Ils reprochent à l'inventeur du JavaScript sa position contre le mariage gay.


Les FAI peuvent être sommés de bloquer certains sites : la Cour de Justice de l'Union européenne vient de valider le fait qu'un fournisseur d’accès à Internet puisse être contraint de bloquer l'accès à un site Web si ce dernier propose des contenus portant atteinte au droit d'auteur, comme c'est actuellement le cas en France.


Internet pour tous : il y a peu, on apprenait que Mark Zuckerberg souhaitait se liguer avec les principales sociétés du monde pour déployer Internet auprès du plus grand nombre, et principalement dans les zones difficiles d'accès. Aujourd'hui, on en apprend davantage sur les moyens techniques mis en œuvre. On parle de drones solaires autonomes placés à 20 000 mètres au-dessus de nos têtes.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]