Opérateurs mobiles : pour Nokia, tout sauf Android

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Financial Times
Nokia logo pro

La défiance des opérateurs mobiles vis à vis de Google et de sa plate-forme Android est toujours d'actualité. Ils espèrent bien que Nokia reste à l'écart d'Android et confirme MeeGo comme une alternative crédible.

Android logo proQue va donc annoncer Stephen Elop, CEO de Nokia, ce 11 févrrier lors d'une conférence londonienne ? Les paris sont ouverts entre une annonce de rapprochement vers Microsoft et son système Windows Phone 7 ou vers Google avec sa plate-forme Android, ou encore la réaffirmation que MeeGo, sa propre plate-forme mobile censée animer ses futurs smartphones haut de gamme, est toujours dans la course.

Selon les acteurs ( voire les consommateurs ), les attentes sont bien différentes. On a vu que l'hypothèse d'un rapprochement avec Microsoft a séduit des analystes dernièrement, dont certains sont allés jusqu'à demander à Nokia d'abandonner MeeGo.

Ils l'étaient tout autant il y a quelques mois quand il se murmurait que Nokia pourrait adopter Android. Mais pour les opérateurs mobiles, Nokia est peut-être l'un des derniers atouts permettant d'éviter une domination écrasante de Google dans l'industrie mobile, qui lui permettrait de dicter ses choix, de mettre en place ses propres services et de réduire à la portion congrue le rôle des opérateurs mobiles qui ne veulent surtout pas être confinés dans une position de fournisseurs de tuyaux.

Ils se plaignent déjà que ces grands groupes de services Internet mettent à mal leurs réseaux mobiles et voudraient les mettre à contribution pour financer la mise à jour des infrastructures. Ils craignent également Google, ce partenaire à la fois désirable et dangereux par ses stratégies se jouant discrètement plusieurs coups à l'avance et mettant tout le monde devant le fait accompli une fois dévoilées.


Do no evil ?!

Pour se prémunir contre ce danger constant, ils mettent en place des observatoires, ils réfléchissent à des OS mobiles alternatifs...et ils comptent sur la puissance de Nokia pour résister et faire d'autres propositions.

Et selon le Financial Times, les opérateurs mobiles européens prient pour que Nokia reste loin d' Android et réaffirme son engagement envers MeeGo. A la limite, un rapprochement avec Microsoft autour de Windows Phone 7 serait presque acceptable, même si cela pourrait compromettre les chances de succès de MeeGo.

Leur crainte est de voir le marché mobile se cristalliser autour d'un duopole Apple / iOS et Google / Android qui ferait la pluie et le beau temps sur le secteur et attirerait toutes les sources de revenus. Entre la WAC ( Wholesale Applications Community ) qui doit aider à la création d'un cadre facilitant la mise en place de portails d'applications mobiles et les multiples initiatives de défiance prises depuis plusieurs trimestres, les opérateurs préparent leur défense. Voir Nokia céder aux charmes d' Android serait un coup très rude pour eux.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]