Oracle / Sun : Neelie Kroes agacée des interférences US

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Reuters
Europe logo pro

" Et si vous vous occupiez plutôt de la réforme de votre système de santé ? " C'est en substance ce que répond Neelie Kroes aux sénateurs américains qui la pressent de donner le feu vert à l'acquisition de Sun Microsystems par Oracle.

Neelie KroesNeelie Kroes est désormais devenue commissaire européenne à la société de l'information, en charge des questions relatives aux télécommunications, où elle remplace Viviane Reding, mais elle suit toujours le dossier de l'acquisition de Sun Microsystems par Oracle.

Au mois de novembre, elle a fait barrage au rachat en demandant des précisions sur le devenir de la base de données open source MySQL, malgré tout à la fois le feu vert donné depuis l'été par les autorités antitrust américaines, l'impatience de Larry Ellison, patron d' Oracle, et le plan de restructuration amorcé par Sun, qui va détruire 3000 emplois.

Aussi, quand un groupe de 59 sénateurs américains lui écrit pour lui demander d'accélérer le processus sans quoi plusieurs milliers d'emplois aux Etats-Unis seraient menacés, Neelie Kroes sent la moutarde lui monter au nez et exprime ouvertement son agacement contre les pressions menées à divers niveaux par les Etats-Unis.


Les Etat-Unis n'ont pas à intervenir
Déjà, il y a quelques semaines, l'autorité antitrust américaine s'était laissée aller à quelques commentaires que le régulateur européen avait moyennement apprécié. Là où le Département américain de la Justice ne voit aucun problème à ce qu'un éditeur de solutions propriétaires de base de données s'empare d'un éditeur de solutions open source, les autorités européennes veulent s'assurer qu'aucune menace ne pèse sur son évolution.

Clairement, la Commission européenne craint qu' Oracle ne finisse par refuser l'accès aux entreprises à MySQL pour mettre en avant ses propres produits, ce qui limiterait les possibilités de choix et pourrait conduire à augmenter artificiellement les prix du marché des bases de données.

Aussi, quand les sénateurs américains en rajoutent une couche, Neelie Kroes ne se montre pas tendre à l'égard de ce qui est considéré comme une ingérence. Dans un discours, elle leur reproche notamment de venir interférer dans les décisions des autres au lieu de s'occuper d'un problème les concernant directement et autrement plus important : améliorer leur système de santé.

" Est-ce vraiment plus important que de renforcer votre propre système de santé ? ", les a-t-elle sermonnés, touchant là un point sensible de l'actualité aux Etats-Unis. Les sénateurs apprécieront. Et la saga du rachat de Sun par Oracle continue.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]