Une percée dans la production de l'hydrogène pourrait révolutionner la voiture propre

Le par  |  7 commentaire(s) Source : Université du Colorado
fabrication hydrogène

Présentées comme une solution d’avenir pour développer les voitures propres, les piles à combustible sont aujourd’hui handicapées par un facteur de taille : la production d’hydrogène. Des chercheurs pourraient néanmoins être sur le point de résoudre le problème.

Les piles à combustible sont des batteries qui utilisent de l’eau, ou plus précisément de l’hydrogène qu’elles transforment en énergie électrique. Avec de très hauts rendements et un système de recharge comparable à celui des véhicules GPL, les véhicules fonctionnant sur cette technologie pourraient véritablement révolutionner le domaine automobile et l’écologie.

colorado hydrogène Malheureusement, le processus d’électrolyse qui permet actuellement de séparer l’hydrogène de l’oxygène dans l’eau est très complexe.

Des chercheurs viennent néanmoins de développer une nouvelle technique qui permettrait une transformation efficace et très peu couteuse de l’eau an hydrogène.

Leur système repose sur un ensemble de miroirs qui concentrent les rayons solaires vers une tour de quelques dizaines de mètres de hauteur.

Les miroirs situés en cercle autour de la tour concentreraient les rayons solaires pour les convertir en fabrication hydrogène chaleur au centre de la tour. La chaleur atteignant jusqu’à 1300 °C serait transférée à un réacteur contenant des oxydes métalliques ( fer, cobalt, aluminium et oxygène). En chauffant ces métaux, de l’oxygène est libéré, puis en ajoutant de la vapeur d’eau, les métaux absorberaient à nouveau l’oxygène présent, séparant celui-ci de l’hydrogène.

L’hydrogène serait ensuite collecté sous forme de gaz et stocké.

Contrairement aux systèmes actuellement employés, la phase de refroidissement est tout simplement évitée. Il se veut plus efficace, plus rentable, et donc plus économique.

Malheureusement, il faudra encore quelques années avant que cette technologie ne soit largement employée pour la séparation de l’hydrogène. Le prochain obstacle de la pile à combustible pourrait se situer au niveau des mentalités : le prix du gaz naturel étant relativement bas et déjà utilisé pour alimenter des véhicules, peu d’investisseurs souhaitent s’engager dans le développement d’un réseau d’hydrogène pour le moment.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1428522
bin nan ca existerait pas. L'écologie oui, mais tant qu'ils peuvent garder leur petit business.
Le #1428552
"Malheureusement, le processus d’électrolyse qui permet actuellement de séparer l’hydrogène de l’oxygène dans l’eau est très complexe."

Au contraire, c'est très très simple.

Par contre, c'est une opération qui coute plus d'énergie qu'elle en récupère: il faut de l'électricité pour fournir... moins d'électricité au final.

La seule "nouveauté", c'est de se servir de l'énergie solaire pour fournir l'électricité nécessaire à la réaction, et donc pouvoir récupérer plus d'énergie qu'au départ.

On est loin d'une révolution, vu que les fours solaire existent depuis plusieurs siècles...



Le #1428632
La nouveauté c'est qu'ils se passent de l'électrolyse ce qui permet d'utiliser l'énergie solaire à son quasi plein potentiel. Alors qu'avec l'électrolyse on ne récupérait que peu d'énergie (électrique) en transformant le rayonnement en électricité. En revanche c'est tellement simple que je me demande si personne n'y avait pensé auparavant.
Le #1428702
Tour solaire, 1300°, hydrogène ... ça va pas être légèrement explosif le bazare ?
Le #1428722
Comme je le disais l'autre jour hydrogène j'y crois mais c'est juste une question de volonté...
dans 5/6 ans quand le parc électrique autos sera conséquent, où on va devoir commencer à fermer nos centrale nucléaire pour respecter les engagements de hollande, et que lors des pics de froid/chaleurs où le réseau électrique du pays va être en surchauffe avec les clim et chauffage électrique (c'est déjà le cas) et qu'on rajoute des milliers des voitures en charge des questions vont se poser sur la viabilité du système voiture électrique...
parce que des milliers ca passe, des dizaines de milliers aussi, quand on arrivera aux centaine de milliers et millions on fait comment? On dit au gens le soir en rentrant du boulot faut choisir entre charger sa bagnole pour le boulot demain ou chauffer sa maison?

enfin j'imagine que comme d'habitude il va falloir avoir le nez dans le caca pour sentir le problème...
Anonyme
Le #1428872
Sauf que le cycle: électrolyse donc électricité pour faire le cracking de la molécule d'eau ->gaz hydrogène ->électricité c'est surement le truc le plus débile à faire.

Pourquoi dès lors qu'on à la possibilité de produire de l'hydrogène à moindre coût, sans élèctricité et donc propre (pas à base de nucléaire en France pour la majorité), ne pas utiliser un cycle bien plus simple:

Cracking de la molécule d'eau ->moteur à explosion à hydrogène.

En plus les gens seront bien plus content de garder leur précieux moteurs aux reprises de fous, qui leurs permettent d'attendre des vitesses de dingue fin de cinquième (enfin sixième plutôt aujourd'hui).

Non, je pige pas ton commentaire tarepanda. On va pas recharger des voitures electriques avec de l'hydrogène on va mettre l'hydrogène directement dedans. L'expérimentation existe en Allemagne avec trop peu de station hydrogène mais les voitures existent déjà.
Le #1429392
L'auteur retarde d'une décade, la production d'hydrogène n'est plus un problème depuis longtemps. L'électrolyse, utilisée jusqu'ici, ne l'a été qu'en raison de la très faible consommation d'hydrogène par l'industrie. En vérité, l'électrolyse offre l'avantage d'être simple et bon marché, ne nécessitant pas d'infrastructures lourdes. Ca ne signifie pas que ça soit la meilleure façon de produire de l'hydrogène.

L'hydrogène est la molécule primaire de l'Univers, donc la plus présente dans l'Univers, la plus facile à extraire et à exploiter et la plus puissante. L'hydrogène est partout, il suffit de se baisser pour le récolter. C'est l'énergie universelle, elle n'est pas "présentée comme une solution d'avenir", mais tout simplement l'énergie des prochaines années, dès 2015 déjà.

Production solaire par électrolyse : http://sco.lt/8jT961

Production solaire par photocatalyse : http://sco.lt/8WzvV3

Production par simple captage : http://sco.lt/4sasrJ

Production par catalyse avec un simple textile : http://sco.lt/8KOs8v

Production par photosynthèse : http://sco.lt/61HHA9

Production par catalyse avec un simple...catalyseur : http://sco.lt/6OU6Iz

Production par un autre type de catalyse au cobalt : http://sco.lt/8ZpvbV


Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]