Polémique autour de la 4G : l'ARCEP vérifiera la couverture des opérateurs avant l'été 2014

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Univers Freebox
SFR-4G

En début de semaine, l'UFC Que Choisir déposait une plainte à l'encontre d'Orange et SFR pour dénoncer les publicités mensongères concernant l'étendue de la couverture 4G sur le territoire Français. Aujourd'hui, l'Arcep annonce l'anticipation de son étude à 2014.

Petit retour en arrière, au mois d'octobre dernier, l'association de consommateurs UFC-Que Choisir publiait sa propre étude mettant en avant la réalité de la couverture 4G des différents opérateurs comparée à la couverture avancée par ces derniers.

UFC couverture 4G SFR Paris Des écarts jugés trop importants, qui malgré plusieurs appels de l'association n'ont pas trouvé écho dans les opérations de communication des opérateurs. En conséquence, l'association déposait plainte contre Orange et SFR pour publicité mensongère et appelait l'ARCEP à avancer son observatoire de la 4G initialement prévu pour 2015.

Devant les accusations et les faits relevés par l'association, l'ARCEP indique aujourd'hui revoir son calendrier pour faire de l'étude du réseau 4G une priorité, un compte rendu étant annoncé avant la fin de l'été 2014.

Le régulateur va ainsi constater directement sur le terrain la réalité de la couverture 4G, les débits et la qualité du signal , puis comparer l'ensemble des données aux informations mises en avant par les opérateurs dans leurs campagnes de promotion.

Néanmoins, avant de lancer son observatoire, l'ARCEP rappelle qu'elle devra établir un protocole de tests stable, viable et valide avant de faire appel à un sou traitant pour la réalisation des mesures.

L'étude permettra ainsi non seulement de comparer clairement la réalité de la situation de la couverture 4G à celle avancée par les opérateurs, mais également de faire le point sur les obligations de couverture 4G signées par les opérateurs et dont la première échéance arrive le 11 octobre 2015.

À partir du 11 octobre 2015, les opérateurs Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free Mobile devront couvrir 25% de la France métropolitaine en 2600 MHz, un objectif a priori facilement atteignable pour ces derniers malgré l'absence actuelle de 4G chez Free.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1552992
"avant de faire appel à un sou traitant" --- plutôt "sous-traitant",non ?


Sinon, pour en revenir à l'article, ça fait quelques années maintenant que l'on entend beaucoup parler de l'Arcep. Serait-ce parce que les opérateurs intervenant sur ces marchés ne sont pas très scrupuleux ?!?
Le #1553222
Avant l'été 2014 ? mon dieu quel réactivité !

Le #1554122
Entre la réalité , et ce que les arguments publicitaires promettent, il y a un pont, que dis-je ? ... un Viaduc immense ....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]