Projet Ara : Google dévoile les coulisses du smartphone modulaire

Le par  |  4 commentaire(s) Source : Mashable
Motorola Ara Phonebloks

Présenté sous la forme du projet PhoneBloks, racheté par Google et placé sous la direction de Motorola, le concept avait changé de nom pour devenir le Projet Ara. Google donne désormais un peu plus d'informations sur le fameux smartphone modulaire.

Lancé en automne 2013 en partenariat avec Motorola Mobility, le projet Ara poursuit son développement chez Google. Un projet ambitieux qui se base sur le concept Phonebloks, et qui se présente comme un smartphone constitué intégralement d'éléments personnalisables, amovibles et interchangeables.

Projet ARA ATAP Un smartphone qui mise avant tout sur les besoins de l'utilisateur et qui affiche une durée de vie presque illimitée. Pour faire simple, Ara, c'est un peu comme une tour PC d'assembleur, chaque élément y est interchangeable selon les besoins, l'envie, mais aussi selon les performances. Il sera ainsi possible de changer la partie CPU, Audio, WiFi, 4G, Bluetooth, la batterie, l'appareil photo, le port SIM, la connectique, l'écran... bref , se monter un smartphone à la carte, mais aussi et surtout, pouvoir remplacer un module défectueux ou faire évoluer son smartphone à mesure de l'évolution du matériel.

Les 15 et 16 avril prochain se tiendra l'Ara Developers Conference, un rassemblement qui permettra d'en apprendre bien davantage sur l'avancement du projet qui parait un peu fou et qui va à contrecourant des normes actuelles. Pour autant, Google vient de mettre en ligne une vidéo qui présente une partie des avancées réalisées à ce jour sur le concept.

Actuellement, il existerait ainsi trois versions de l'Ara qui se différencient principalement par la taille. Le plus petit peut ainsi accueillir 2 x 5 modules, le moyen 3 x 6 modules, et le plus grand 4 x 7 modules. Ce sont des électroaimants qui permettront aux modules de se verrouiller sur la plateforme de base du smartphone. La vidéo permet également de confirmer que Google s'est tourné vers la société 3D Systems pour l'impression 3D des modules et des châssis.

Le projet Ara ne devrait pas voir de déclinaison commerciale avant le premier trimestre 2015. Google indique toutefois que la configuration de base pourrait s'afficher à un prix aussi petit que 50 $.

  

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1710202
"Ce sont des électroaimants qui permettront aux modules de se verrouiller sur la plateforme de base du smartphone"
Encore de la consommation d'énergie inutile... Est-ce à dire que dès que la batterie en vide ou retirer, le téléphone tombe en morceaux ?
Pourquoi ne pas utiliser "simplement" du neodymium ?

"à un prix aussi petit que 50 $"
Si c'était vrai, ça serait génial !!!!
Anonyme
Le #1710502
@LIAR. Si tu jettes un œil à la vidéo (cf. 1:13), tu verras que les composants s'insèrent via un système de glissières.
Après, il va se passer un certain temps avant que la techno soit vraiment fiable/abordable, mais une fois en place : on pourra "pouttrer" tous les terminaux constructeurs pour moitié prix. On peut rêver...

Le #1710612
Ce qu'on aimerait c'est que les smartphone fasse leurs fonction première correctement : le téléphone. A chaque fois que j'ai quelqu'un avec un iphone au bout du fil, c'est une misère...
Le #1710702
oldjohn a écrit :

Ce qu'on aimerait c'est que les smartphone fasse leurs fonction première correctement : le téléphone. A chaque fois que j'ai quelqu'un avec un iphone au bout du fil, c'est une misère...


bah oui c est ton firewall + antivirus + antiadware qui filtre sur ton winphone....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]