Projet Ara modulaire de Google : l'unité de base pourrait démarrer à 50 dollars

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Time
Motorola Ara vignette

La brique de base du téléphone modulaire imaginée dans le projet Ara pourrait démarrer à seulement 50 dollars, avec des composants à ajouter ensuite pour constituer un smartphone pouvant aller jusqu'au haut de gamme.

En cédant Motorola Mobility à Lenovo seulement deux ans après son acquisition, Google en a conservé l'accès aux brevets et certaines divisions spécifiques, notamment celle des projets de R&D ATAP (Advanced Technology and Projects) qui travaille sur des projets innovants typiquement dans la philosophie des projets fous du géant de Mountain View.

Motorola Ara vignette Et au sein de l'ATAP, il y a le Projet Ara de téléphone modulaire, à savoir la création d'un coeur communicant basique sur lequel il est possible de greffer des éléments pour constituer un téléphone à la carte et dont les fonctionnalités peuvent aller de l'entrée au haut de gamme.

Le concept a déjà été exploré à plusieurs reprises et a même failli connaître une concrétisation commerciale avec le Modu en 2008-2009 (Google en avait d'ailleurs racheté les brevets) mais il pourrait prendre une nouvelle tournure avec le soutien du groupe américain.

Le projet est innovant à plusieurs niveaux car il combine la modularité des composants du téléphone à l'impression 3D via un partenariat avec la société 3D Systems pour produire les caches des composants électroniques.

Projet ARA ATAP Et selon le Time, l'idée serait de proposer la structure de base du projet Ara, dite "greyphone", pour seulement 50 dollars. Cette brique de base comprendrait un écran, une connectivité WiFi et les composants électroniques minimaux, à partir de laquelle les utilisateurs pourront ajouter les éléments de leur choix et créer un téléphone selon leurs propres envies.

Le projet Ara ne serait par ailleurs pas pensé pour être rentable à tout prix mais plutôt pour être en mesure de répondre aux attentes des "cinq prochains milliards d'utilisateurs" de mobiles...et si possible utilisateurs aussi des services mobiles de Google, générant des revenus publicitaires.

Le Time indique cependant que le greyphone à 50 dollars n'est pas encore une réalité et que le concept doit encore passer l'épreuve du projet concret, accepté du grand public et validé par les régulateurs, notamment la FCC qui valide l'absence d'interférences des composants sans fil avec les fonctions de téléphonie mobile pour des configurations fixes, avec des composants soudés à une carte-mère. Qu'en sera-t-il s'il est possible de déplacer les modules WiFi ou Bluetooth n'importe où dans le produit ?

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1669102
Si c'est pas plus cher qu'un smartphone standard je suis pour.
Anonyme
Le #1669112
micropastis a écrit :

Si c'est pas plus cher qu'un smartphone standard je suis pour.


Je pense que le prix sera identique à caractéristiques équivalentes. Mais il est évolutif, pas besoin de tout racheter pour avoir le dernier processeur à la mode.

Impatient d'en savoir plus, car ce projet est très prometteur.
Le #1671102
on peut dire skon veut sur google, ca reste les seul a créer de lintelligence..
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]