Jon Rubinstein, ex-PDG de Palm et artisan de WebOS, au conseil de Qualcomm

Le par  |  2 commentaire(s)
Qualcomm logo

Jon Rubinstein, ancien patron de Palm et acteur de la création de la plate-forme WebOS, prend place au conseil d'administration du groupe Qualcomm.

Entré chez le fabricant Palm en 2007, après avoir travaillé à la conception des produits iPod chez Apple, Jon Rubinstein a participé à l'élaboration de la plate-forme WebOS chargée de remplacer un Palm OS apprécié mais vieillissant. En 2009, il remplace Ed Colligan à la tête de la société et c'est sous sa direction qu'est annoncé le rachat de Palm par le groupe HP en 2010, pour 1,2 milliard de dollars.

Palm, alors en difficulté, faisait l'objet de nombreuses rumeurs de rachat et avait misé sur un OS mobile très tourné vers le cloud ainsi que sur de nouvelles générations de produits, pour rebondir. Une stratégie et une situation qui ne sont pas sans rappeler celle de BlackBerry, sa plate-forme BlackBerry 10 et ses nouveaux smartphones, d'autant plus que le Canadien fait aussi l'objet de rumeurs d'acquisition.

L'objectif est alors pour HP de se renforcer dans le secteur mobile en disposant de sa propre plate-forme mobile qui pourrait être utilisée pour des produits mobiles mais aussi comme passerelle de communication pour ses autres matériels, de l'ordinateur à l'imprimante.

Rubinstein 02 Un an plus tard, c'est le carnage : la stratégie mobile autour de WebOS est purement et simplement abandonnée, victime d'une phase de réorganisation profonde du groupe. C'est le temps des licenciements pour les anciennes équipes de Palm / WebOS tandis que l'OS mobile est transformé pour devenir open source.

Jon Rubinstein, qui avait été placé au sein de HP sur un poste générique de directeur de l'innovation, quitte le groupe HP début 2012. Si son parcours s'est fait plus discret depuis, il vient d'être élu au conseil d'administration du groupe Qualcomm, grand spécialiste des processeurs et autres composants mobiles.

Avec une expérience acquise dans tous les domaines de la conception de produits mobiles, aussi bien du côté du logiciel que du matériel, en passant par la logistique, c'est un vétéran de l'industrie mobile qui est recruté et qui pourra participer à l'orientation des grandes décisions stratégiques de Qualcomm.

Complément d'information
  • Jon Rubinstein intègre le conseil d'administration d'Amazon
    Jon Rubinstein, CEO de Palm, devenu depuis vice-président chez HP pour les produits mobiles, intègre le conseil d'administration d'Amazon avec pour objectif d'apporter son expertise afin de développer les ventes du lecteur d'ebooks ...

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1294862
Vu le succès relatif de ces dernières "inventions" [ OK, il a vendu 1,4 milliards $ Web OS à HP -- je ne crois pas me tromper de chiffre --bien vendu donc, mais ensuite ça a été le Titanic ... ] pas sûr qu'il apporte quelque chose d'intéressant chez Qualcomm ...
Le #1294972
En même temps, on ne peut pas dire que HP ait vraiment tiré profit de ses dernières acquisitions, entre les énormes dépréciations d'EDS et d'Autonomy et le ratage de Palm/WebOS.

C'est peut-être finalement la décision de se vendre à HP plutôt qu'à un autre qui aura été la moins bonne de toutes, même si c'est toujours délicat de refaire l'histoire.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]