Oups : Qualcomm et MediaTek absents des cinq smartphones les plus populaires du début d'année

Le par  |  0 commentaire(s)
Huawei P8 Kirin 930

Quand on pense processeur mobile, les noms les plus fréquents qui reviennent sont Qualcomm et MediaTek. Leurs puces sont pourtant absentes des cinq smartphones les plus populaires du deuxième trimestre. Signe d'une évolution du secteur ?

SnapDragon 820Si Qualcomm a souffert cette année du désamour envers le processeur SnapDragon 810, il reste le leader des processeurs mobiles depuis plusieurs années maintenant, même si son concurrent MediaTek a su s'imposer jusqu'à tenter de lui voler la vedette même en haut de gamme.

Ces deux noms sont généralement indissociables de la grande majorité des smartphones de haut et milieu de gamme lancés tous les mois par les fabricants du monde entier. Pourtant, les cinq smartphones les plus populaires du deuxième trimestre 2015, selon le cabinet d'études Strategy Analytics, ne comportent étrangement pas de processeur Qualcomm SnapDragon ou MediaTek Helio.

Les 5 smartphones sont listés dans le rapport payant mais le cabinet d'études précise tout de même le Top 5 se compose de "deux appareils venant d'Apple, deux appareils venant de Samsung et un appareil venant d'un fabricant chinois".

Apple A8 TechinsightsVous aurez déjà sans doute deviné qu'il s'agit des iPhone 6 et iPhone 6 Plus sous Apple A8, des smartphones Samsung Galaxy S6 et Galaxy S6 Edge sous Exynos 7420 et d'un smartphone Huawei sous processeur HiSilicon Kirin.

Ce classement souligne ainsi l'évolution du marché qui tend de plus en plus vers le choix des fabricants (du moins parmi ceux qui en ont les moyens) de développer leurs propres processeurs, au détriment des solutions standard.

Pouvoir concevoir son propre processeur, c'est aussi le calibrer pour ses besoins propres (consommation d'énergie, choix des composants gérés...) et lui ajouter des fonctionnalités spécifiques (ou ôter celles dont le fabricant estime ne pas avoir besoin) qui pourront faire la différence par rapport à des processeurs standard aux caractéristiques similaires, à quelques optimisations logicielles près.

On notera d'ailleurs que Qualcomm a décidé de mettre en avant les spécificités de sa nouvelle plate-forme SnapDragon 820 cette année bien avant les caractéristiques propres du processeur, avec des possibilités (machine learning Zeroth, SnapDragon Sense ID pour la biométrie, SnapDragon Smart Protect pour la sécurisation contre les malwares) que d'autres fabricants de processeur ne pourront facilement répliquer, au-delà des performances brutes des plates-formes.

Il n'en reste pas moins que si les plus gros vendeurs de smartphones utilisent leurs propres puces, cela laisse moins d'opportunités pour les fabricants de solutions standard de rentabiliser les lourds investissements de R&D par de très gros volumes de processeurs écoulés.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]