Qualcomm va se lancer dans la course aux processeurs ARM pour serveurs

Le par  |  6 commentaire(s) Source : Wall Street Journal
Qualcomm SnapDragon logo

Soumis à la concurrence de fondeurs en pleine expansion comme MediaTek et à la montée de nouveaux acteurs en Chine, confronté à des risques d'amendes pour abus de position dominante dont l'éventualité l'oblige à abaisser ses prévisions de résultats, le groupe Qualcomm va chercher des relais dans la production de processeurs ARM pour serveurs.

L'heure approche pour faire entrer à grande échelle les processeurs ARM dans les serveurs et les acteurs intéressés se dévoilent peu à peu. Le groupe Qualcomm, spécialiste des puces mobiles de communication et bien présent dans les smartphones et tablettes les plus performants avec ses plates-formes SnapDragon, compte bien faire partie des fournisseurs et son CEO Steve Mollenkopf l'a encore confirmé lors d'une conférence avec les investisseurs et analystes.

Il a indiqué être déjà en contact avec des clients mais a également prévenu qu'il s'agissait d'une initiative au long cours qui va demander du temps pour se mettre en place. De fait, aucun calendrier n'a été donné concernant le lancement de ses premiers processeurs ARM pour serveurs.

Qualcomm SnapDragon logo Les processeurs ARM pour serveurs font l'objet de travaux depuis plusieurs années et sont attendus sur le créneau 2015 / 2016 mais les avancées rapides dans le domaine de la mobilité et l'arrivée d'architectures 64-Bit ont stimulé la progression du secteur et incité les fabricants de processeurs mobiles à étendre leur savoir-faire à de nouveaux domaines.

Et si Intel a longtemps dominé le segment des serveurs avec ses processeurs x86, les fournisseurs de puces ARM peuvent jouer la carte de l'alternative avec les bénéfices d'une faible consommation et d'architectures adaptées à des besoins spécifiques, notamment dans la gestion des services Web.

Pour Qualcomm, cette évolution devrait permettre de remettre en valeur et de réorganiser certaines de ses activités dans un temps où la concurrence se fait plus incisive dans les appareils mobiles, entre la montée en puissance d'acteurs comme MediaTek et l'émergence possible des fondeurs chinois.

Le géant américain doit aussi faire face à une série d'investigations pour abus de position dominante en Chine, en Europe et aux Etats-Unis qui pourraient conduire, au moins dans le premier cas, à une lourde amende qui risque d'impacter les performances financières du groupe.

Trouver de nouveaux relais de croissance sur des marchés encore jeunes où les choses ne sont pas encore cristallisées peut donc être un bon moyen de consolider son activité...

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1818271
Des serveurs ARM pour serveurs .... vous êtes payés à l'article ou quoi ?
Le #1818274
En effet, c'était moche. C'est corrigé, merci !
Je vais sanctionner de ce pas le rédacteur...Ha zut, c'est moi !
Le #1818275
Slym a écrit :

Des serveurs ARM pour serveurs .... vous êtes payés à l'article ou quoi ?


Mais qu'est-ce que tu racontes toi ?!?!?
Le #1818276
Christian D. a écrit :

En effet, c'était moche. C'est corrigé, merci !
Je vais sanctionner de ce pas le rédacteur...Ha zut, c'est moi !


Sado Maso ?
Le #1818301
FRANCKYIV a écrit :

Christian D. a écrit :

En effet, c'était moche. C'est corrigé, merci !
Je vais sanctionner de ce pas le rédacteur...Ha zut, c'est moi !


Sado Maso ?


Il te répond : "Bienvenue au club"
Le #1818319
Ou schizophrène, au choix. Je vais m'en parler
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]