Qualcomm : les smartbooks étouffés par les tablettes

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Slashgear
Qualcomm SnapDragon Quanta 02

Paul Jacobs, président de Qualcomm, a confirmé que les tablettes tactiles avaient quelque peu étouffé le décollage des smartbooks, concept que le fondeur a lancé en 2009.

Qualcomm SnapDragon Quanta 02En 2009, Qualcomm lançait le concept générique du smartbook, représentant un produit mobile ou nomade sous architecture ARM et répondant au concept " Always-On ", avec une disponibilité instantanée et une connectivité sans fil permanente.

S'il s'agit d'une définition protéiforme, les premiers produits commerciaux ont été dévoilés au salon CES 2010 de Las Vegas en janvier, puis au salon MWC de Barcelone en février, généralement sous la forme de pseudo-netbooks ultrafins sous Linux ou Android.

Mais les tablettes tactiles sont arrivées entre-temps et ont étouffé le décollage de ce nouveau segment potentiel, a confirmé Paul Jacobs, CEO de Qualcomm, lors d'une conférence, indiquant que les tablettes utilisaient les mêmes arguments pour séduire.


Une question de définition
MWC Lenovo Skylight 01Concrètement, seul le Toshiba AC100 ( sous Tegra 2 de Nvidia ) a vu le jour tandis que le Lenovo Skylight ( sous SnapDragon de Qualcomm ), pourtant annoncé en grande pompe en début d'année, n'est toujours pas lancé et continue d'être modifié pour accepter Android à la place de la distribution Linux spécifique initialement prévue.

Pour Qualcomm, c'est un revers dans la mesure où cette catégorie de produit doit lui permettre d'écouler ses plates-formes SnapDragon au-delà du segment des smartphones. Mais tout n'est pas perdu car si les smartbooks sous forme de pseudo-netbooks ne rencontrent pas le succès attendu, les premières tablettes média sous architecture ARM sont d'une certaine façon des smartbooks particuliers.

Cela laisse des possibilités pour placer SnapDragon dans les tablettes, notamment avec l'arrivée des versions dual core cadencées à plus de 1 GHz d'ici le premier trimestre 2011. D'ailleurs, certains analystes, comme Informa, n'hésitent pas à qualifier les tablettes de smartbooks, prédisant que leur polyvalence sera justement leur point fort face à des appareils dédiés tels que les lecteurs d'ebooks.

 

Note : ne pas confondre le terme générique smartbook avec smartbook AG qui est une marque déposée.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #686931
"continue d'être modifié pour accepter Android à la place de la distribution Linux spécifique initialement prévue"

C'est hallucinant : il existe des distributions Linux ARM, avec un potentiel enorme au niveau logiciels libres sous jacents, et ces -bip- continuent de pousser android a toutes les sauces !

Surtout ne pas laisser la porte ouverte aux developpeurs tiers. Il faut absolument gader la main mise sur l'appareil, et forcer les clients a se soumettre a la volonte de ces bigs brothers !

Qu'ils gardent seulement leur saloperie : on peut parfaitement s'en passer !!!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]