Actualité : ce qu'il ne fallait pas manquer

Le par  |  0 commentaire(s)
GNT new Logo

Comme chaque lundi, redécouvrez les faits qui ont marqué l'actualité de la semaine précédente.

GNT new LogoParmi les faits qui ont rythmé l'actualité de la semaine précédente, on peut rappeler la plainte contre plusieurs collégiens pour avoir dénigré leur professeur d'anglais sur la place publique qu'est Facebook, l'amende pour GrosBill mais contestée pour un litige sur les délais de rétractation, la validation pour la fenêtre qui donne la possibilité de choisir son navigateur Internet par défaut sous Windows, les trente-deux millions de mots de passe mis en péril et la plainte contre Facebook au sujet de ses règles de confidentialité.

Sur ce, bonne lecture et bon début de semaine sur GNT.


Dénigrée sur Facebook, elle porte plainte : victime d'une mini-campagne de dénigrement par ses élèves sur le réseau communautaire Facebook, une enseignante marseillaise décide de porter l'affaire devant les tribunaux. Pour ce professeur d'anglais et sa hiérarchie qui l'a soutenue dans sa démarche, il s'agit de faire prendre conscience aux adolescents de la gravité de leurs actes.


GrosBill mis à l'amende par l'UFC-Que Choisir : pour s'être joué du délai de rétractation de sept jours avec des achats en ligne qui n'en étaient en fait plus du fait du retrait de la commande en magasin, le cybermarchand GrosBill a écopé d'une amende de 30 000 euros. GrosBill conteste toutefois cette décision qui remonte par ailleurs à un passé lointain.


Bruxelles valide le choix du navigateur : à l'issue de la plainte déposée par Opera Software, la Commission européenne a validé la proposition de Microsoft avec une fenêtre multi-choix donnant à l'utilisateur Windows la possibilité de déterminer son navigateur Internet par défaut.


RockYou laisse échapper 32 millions de mots de passe : victime d'une vulnérabilité de type injection SQL, le site RockYou a mis en péril la bagatelle de 32 millions de mots de passe répertoriés en clair dans une base de données.


Plainte contre Facebook concernant les règles de confidentialité : aux États-Unis, une plainte émanant de plusieurs associations a été déposée à l'encontre du réseau social Facebook, mettant en cause les nouvelles règles de confidentialité.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]