Actualité : ce qu'il ne fallait pas manquer

Le par  |  0 commentaire(s)
GNT new Logo

Comme chaque lundi, redécouvrez les faits qui ont marqué l'actualité de la semaine précédente.

GNT new LogoParmi les faits qui ont marqué l'actualité de la semaine précédente, on peut rappeler l'explication donnée quant au logo pirate d'Hadopi, la bisbille au sujet de l'avenir des extensions de Firefox, la tentative de piratage du système informatique d'un collège par un élève, la menace de Google de quitter la Chine et l'échec pour l'offre triple-play à 20 euros que propose Free à travers la marque Iliad.

Sur ce, bonne lecture et bon début de semaine sur GNT.


Le logo pirate d'Hadopi serait une simple erreur de manipulation : le logo de la Hadopi tel que présenté il y a environ une dizaine de jours a été pointé du doigt pour violation des droits de propriété intellectuelle. Contactée, l'agence Plan Créatif qui a créé le logo litigieux évoque une erreur de manipulation : " À la suite d'une erreur de manipulation informatique, une esquisse de logotype qui avait été écartée lors des phases traditionnelles de vérification de similitude, a été malencontreusement présentée comme solution graphique définitive. "


Bisbille autour du futur des extensions de Firefox : avec l'arrivée future de Jetpack, un développeur Mozilla souffle le chaud et le froid sur le devenir des extensions Firefox, tandis que la Fondation Mozilla assure que les extensions conçues de manière traditionnelle ne vont pas disparaître.


Un collégien pirate son établissement : dans le but de donner un coup de pouce à ses notes, un collégien de 15 ans a tenté de pirater le système informatique de son établissement scolaire. Ne parvenant pas à ses fins, il a fini par s'énerver et bloquer le système avec l'envoi massif d'e-mails. Deux jours d'exclusion et 500 euros demandés pour les frais d'installation d'un nouveau serveur ( pas son achat ).


Google pourrait quitter la Chine : victime d'attaques informatiques qui ont notamment ciblé des militants des droits de l'Homme, la firme californienne revient sur la censure de son moteur de recherche et menace de cesser ses opérations commerciales avec la Chine. Une action applaudie par certains, mais pas suivie par ses concurrents.


Le triple-play à 20 euros n'intéresse pas : c'est presqu'un constat d'échec pour Iliad et son offre triple-play à 19,99 euros par mois commercialisée sous les couleurs d'Alice. D'après le directeur général Maxime Lombardini, ce type d'offre n'intéresse pas grand monde avec seulement quelques milliers d'abonnés.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]