Actualité : ce qu'il ne fallait pas manquer

Le par  |  0 commentaire(s)
GNT new Logo

Comme chaque lundi, redécouvrez les faits qui ont marqué l'actualité de la semaine précédente.

GNT new LogoParmi les actualités marquantes de la semaine précédente, on peut rappeler l'expérience menée par quelques journalistes afin de mesurer la qualité des informations diffusées via les réseaux sociaux, l'ouverture d'une procédure d'infraction par Bruxelles au sujet de la taxe télécoms en France, l'annonce de 60 millions de licences de Windows 7 écoulées, le refus d'une internaute américaine de payer l'industrie musicale et le développement d'une nouvelle technologie chez Twitter visant à contourner la censure dans certains pays.

Sur ce, bonne lecture et bons téléchargements.


Des journalistes testent les infos des réseaux sociaux : un groupe de cinq journalistes va tenter de voir ce que valent les informations diffusées via les réseaux communautaires. Ils s'enfermeront durant quelques jours dans une ferme du Périgord avec comme seules sources pour commenter l'actualité : Facebook et Twitter.


Bruxelles veut faire plier la France au sujet de la taxe télécoms : en vigueur depuis l'année dernière, la taxe télécoms qui touche notamment les fournisseurs d'accès à Internet en France déplaît fortement à la Commission européenne. Une procédure d'infraction vient d'être ouverte. Cette taxe sert à combler le manque à gagner de l'audiovisuel public suite au retrait progressif de la publicité.


60 millions de licences Windows 7 écoulées : la firme de Redmond confirme le départ sur les chapeaux de roues de son système d'exploitation Windows 7, avec pour le deuxième trimestre de son exercice la vente de plus de 60 millions de licences.


Elle ne veut pas payer la RIAA : Jammie Thomas-Rasset, une internaute américaine traînée en justice pour avoir téléchargé de manière illégale 24 musiques, s'entête et refuse tout compromis avec l'industrie musicale. Direction un troisième procès.


Twitter va lutter contre la censure : partiellement bloqué dans certains pays comme la Chine et l'Iran, le service de microblogging Twitter a annoncé qu'il travaillait à la mise au point d'une nouvelle technologie visant à passer outre la censure des gouvernements.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]