Résumé de l'actualité de la semaine précédente

Le par  |  0 commentaire(s)
GNT new Logo

Comme chaque lundi, redécouvrez les faits qui ont marqué l'actualité de la semaine précédente.

GNT new LogoParmi les faits qui ont marqué l'actualité de la semaine précédente, on notera la fermeture pure et simple du site qui se proposait de faire les devoirs pour les collégiens et les lycéens.

On rappellera aussi le bogue qui a affecté le service Google Documents et entraîné le partage involontaire de documents, l'enquête demandée par Nadine Morano pour avoir les noms de ceux qui l'ont insultée publiquement sur Internet, la satisfaction de la Gendarmerie Nationale pour son choix de migration vers l'opensource et enfin l'acquisition d'un réseau d'ordinateurs zombies par la BBC.

Sur ce, bonne lecture et bon début de semaine sur GNT !


faismesdevoirs.com ferme boutique : le site qui se proposait de faire les devoirs pour les collégiens et les lycéens, moyennant 5 euros pour un exercice simple et 30 euros pour un exposé complet, a déjà fermé boutique. On attendait un retour lundi 9 mars après une fermeture suite à une trop grande affluence, mais une soudaine et étrange prise de conscience de la part de son créateur a finalement eu raison du site.


Bogue Google Documents : un faible pourcentage d'utilisateurs du service Google Documents a été touché par un bogue avec certains documents qui ont été partagés de manière involontaire. Le géant californien parle de 0,05 % des documents qui sont hébergés par ses soins. Un bogue d'autant plus gênant pour la firme de Moutain View n'en est pas à son premier de l'année avec celui de Gmail et celui de Google Agenda.


Dailymotion & Youtube : Nadine Morano veut des noms : Nadine Morano veut les noms des personnes qui l'ont insultée publiquement. Une enquête a été ouverte par la Brigade de la répression de la délinquance contre la personne afin d'identifier les auteurs des commentaires postés sur les portails Dailymotion et YouTube.


Opensource : les gendarmes satisfaits : la Gendarmerie Nationale semble retirer les bénéfices du choix des solutions opensource vers lesquelles elle a commencé à migrer il y a quelques années, mettant en avant des économies substantielles jusque dans le poste de travail. Il est question de plusieurs millions d'euros d'économies. Un point de marqué pour l'opensource.


La BBC s'est offerte un botnet de 22 000 machines : afin de démontrer qu'il est finalement assez simple de se payer les services d'un réseau d'ordinateurs zombies, la BBC a fait l'acquisition d'un botnet de 22 000 machines dont l'efficacité a été testée pour du spam et une attaque DDoS ( Distributed Denial of Service ). Une expérience qui soulève une petite polémique quant à sa légalité.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]