Samsung pourrait tenter de racheter les brevets InterDigital

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Bloomberg
Samsung logo pro

Tout à sa lutte contre Apple pour violation de brevets, Samsung pourrait faire partie des enchérisseurs pour la propriété intellectuelle que compte céder le gestionnaire de brevets InterDigital.

Samsung logo proLa société InterDigital ne produit rien mais elle dispose d'un gros portefeuille de brevets dont elle fait fructifier les royalties. Alors que les brevets deviennent une ressource très recherchée par l'industrie mobile, aussi bien pour se protéger ( schéma habituel ) que pour attaquer ses concurrents ( attitude jusque là plutôt réservée aux patent trolls mais qui s'est propagée entre fabricants ces derniers trimestres ), leurs détenteurs étudient désormais la possibilité d'en céder une partie à bon prix.

L'enchère des brevets de Nortel, payée 4,5 milliards de dollars quand la mise de départ était de 900 millions de dollars, est dans toutes les têtes et les multiples affaires en cours garantissent que les sociétés se bousculeront pour obtenir de quoi enrichir leur propriété intellectuelle, malgré les tentatives du régulateur US pour mettre un peu d'ordre et décourager les attitudes agressives.


Samsung dans la course ?
L'une des prochaines enchères à surveiller concernera donc la cession d'une partie des brevets d' InterDigital, que Google et Apple pourraient tenter de racheter. Mais il faudra sans doute compter aussi sur le groupe coréen Samsung, qui en étudierait la possibilité, selon Bloomberg.

Le fabricant est engagé dans une rude bataille contre le groupe de Cupertino, pour violation de brevets et copie de produits, et a besoin de se renforcer dans le domaine, ou au pire d'empêcher Apple d'en prendre le contrôle.

InterDigital compte céder environ 8 800 brevets portant sur des technologies mobiles utilisées dans les principaux smartphones commercialisés dont certains sont incontournables. Sachant qu' Apple a des moyens financiers considérables, Samsung pourrait être obligé de payer ces brevets au prix fort pour en faire l'acquisition, ce qui conduirait à un scénario comparable à celui de l'enchère Nortel, même si une alliance de circonstance avec d'autres enchérisseurs n'est pas impossible.

A noter que d'autres sociétés envisagent aussi de profiter de l'engouement des fabricants pour les brevets. Motorola et Eastman Kodak pourraient tenter de vendre une partie de leur propriété intellectuelle prochainement, avec l'espoir d'en tirer un bon prix.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]