Samsung : notre succès aux USA est lié à notre stratégie, pas au plagiat de l'iPhone

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Wall Street Journal
Galaxy S5 vignette

Dans le procès qui l'oppose à Apple, les représentants de Samsung attribuent leur succès aux Etats-Unis à leur propre stratégie, pas à la copie de l'iPhone.

Les deux groupes Apple et Samsung s'opposent de nouveau dans un procès en Californie pour violation de brevets, dans lequel le groupe de Cupertino réclame plus de 2 milliards de dollars de compensation pour l'utilisation sans son autorisation de cinq brevets.

Samsung Galaxy S5 bleu Depuis l'ouverture de ce nouveau procès, Apple tente de faire valoir que son concurrent a mené une stratégie délibérée de copie de son modèle phare, l'iPhone, et a tout mis en oeuvre en ce sens pour reproduire les innovations d'Apple au lieu de créer son propre style.

Sans surprise, Samsung réfute complètement cette thèse et affirme que son succès aux Etats-Unis est le résultat d'une stratégie soigneusement mise au point depuis 2011, et non parce qu'il s'est contenté de copier le succès de l'iPhone.

L'ex-président de la branche US de Samsung Dale Sohn a mis en avant le changement d'approche marketing (avec un budget colossal) de promotion directe de sa marque, ce qui a permis de passer d'une part de marché de 10% en 2010 à plus de 30% en 2012. Apple n'aurait été qu'un élément dans le paysage mobile US mais pas une référence sur laquelle il fallait absolument s'aligner.


Deux versions des faits
iPhone 5S 02 Des propos qu'Apple n'a pas eu trop de mal à contredire en présentant des présentations internes de Samsung soulignant au contraire que " battre Apple n'est plus seulement un objectif, c'est une stratégie de survie".

Dale Sohn a plutôt mis en évidence le fait que l'iPhone en 2007 était un produit de niche du fait de son prix élevé et de sa distribution exclusive par AT&T. Ce n'est qu'en 2011 que Samsung aurait senti la nécessité de mettre en place une stratégie de conquête des parts de marché en modifiant son marketing pour promouvoir sa marque directement auprès du public, sans passer par les opérateurs.

L'objectif était de mettre en valeur la marque Samsung, trop diluée jusqu'à présent, et de lui donner un impact fort auprès du public, d'où la mise en place d'espaces dédiés et d'un matraquage publicitaire tout au long de l'année plutôt que seulement à l'occasion des lancements.

Samsung a également contré les attaques de copie d'éléments de l'interface d'iOS en faisant appeler des ingénieurs de Google pour confirmer que les éléments incriminés faisaient déjà l'objet de travaux avant même qu'Apple n'en réclame la paternité.

Pour chacun des arguments de Dale Sohn, les avocats d'Apple ont évoqué une autre version des faits, à savoir la nécessité de faire oublier que Samsung était un suiveur avec des produits de qualité moyenne et en plastique ou encore le fait que les ingénieurs de Google ne savaient pas à quel point Samsung avait modifié Android pour ses besoins.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1718862
Jamais vu beaucoup de créativité côté asiatique. Mais des copieurs, ça oui ! Samsung est lamentable...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]