Rachat de SFR : Altice / Numericable ne compte pas transiger sur son offre

Le par  |  8 commentaire(s) Source : Les Echos
numéricable opera youtube

Maintenant qu'il a confirmé son offre ferme, le fonds Altice ne compte pas la modifier avant sa date-butoir pour faire plaisir aux uns et autres.

A chacun ses armes. Pendant que le groupe Bouygues critique en creux certains aspects de l'offre déposée par Numericable et son actionnaire Altice pour racheter l'opérateur SFR, Patrick Drahi, responsable du fonds Altice, met en avant le sérieux de sa proposition.

Il indique au Journal Les Echos qu'elle est née d'une réflexion menée depuis sept ans, "et pas de deux semaines" (en référence à Bouygues), sur la convergence fixe-mobile dans le secteur télécom, tendance de fond qui va rendre les offres convergentes "indispensables", et par là porteuses de croissance à long terme.

numéricable opera youtube Altice a annoncé que sa proposition serait valable jusqu'à vendredi et son dirigeant indique qu'il n'a pas l'intention de la modifier d'ici là, du fait justement de ses objectifs clairs.

Et qu'importe si le cours de Numericable a souffert ces derniers jours : "la vraie conviction du marché se contruira lorsqu'il disposera d'une information complète et précise, et pas simplement de rumeurs".

Patrick Drahi en profite aussi pour s'exprimer sur le côté très cocorico d'une partie de l'argumentation de son concurrent et des politiques, notamment avec le fait que le siège d'Altice est au Luxembourg et qu'une partie significative de ses activités se font hors de France.

Il souligne que si une partie du capital de Bouygues est coté en bourse, les fonds de pension anglo-saxons  sont très présents parmi ses investisseurs et il défend de nouveau son "projet patriote" faisant à des fournisseurs français.

Il réaffirme enfin que la structure née du rapprochement de Numericable et de SFR "aura son siège, son management, sa cotation française et paiera ses impôts en France". De même qu'il assure pouvoir maintenir les emplois et même en créer de nouveaux, alors qu'un rapprochement SFR-Bouygues n'aurait aucune possibilité d'éviter la casse sociale, malgré les engagements de Martin Bouygues.

Plutôt que l'agitation médiatico-politique qui tente de faire pencher la balance dans un sens, Patrick Drahi se dit confiant dans le jugement sur la qualité industrielle du projet par les vrais décideurs dans cette affaire : le groupe Vivendi et l'Autorité de la Concurrence.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1681462
Sans entrer dans le fond d'une affaire complexe, il me semble en effet que l'option numericable est industriellement bien plus cohérente que celle de Bouygues qui reprends SFR tout en vendant son propre réseau à Free. certes cela abouti à une nouvelle répartition plus équilibrée des différents acteurs du secteur mobile.... mais ça s'arrête là, sans compter les éventuels doublons évidents notés par Numericable.
Le projet industriel de Numericable est tout autre puisqu'il associe la mobilité (3G, 4G...) et le sédentaire (fibre optique), sachant que si le déploiement d'antennes coûte cher, celui de la fibre est bien plus onéreux (beaucoup de génie civil).
Le #1681892
lobo14 a écrit :

Sans entrer dans le fond d'une affaire complexe, il me semble en effet que l'option numericable est industriellement bien plus cohérente que celle de Bouygues qui reprends SFR tout en vendant son propre réseau à Free. certes cela abouti à une nouvelle répartition plus équilibrée des différents acteurs du secteur mobile.... mais ça s'arrête là, sans compter les éventuels doublons évidents notés par Numericable.
Le projet industriel de Numericable est tout autre puisqu'il associe la mobilité (3G, 4G...) et le sédentaire (fibre optique), sachant que si le déploiement d'antennes coûte cher, celui de la fibre est bien plus onéreux (beaucoup de génie civil).


ahem... vu comment a ete gere numericable ces dernieres annees, on va dire que son projet de 7 ans, c est juste du pipeau?

"le projet industriel de numericable" c est juste investir un minimum pour en retirer un maximum. ils l ont prouve depuis longtemps...
Le #1683482
Pour ma part, je suis comme toi lobo.
Je pense que le meilleur choix est la fusion Numéricable-SFR.
Un marché à 4 opérateurs tient à la route, surtout qu'Orange et Numéricable ne font qu'une partie de leurs chiffres d'affaire en France.
De plus, Numéricable a énormément investit dans son réseau qui est aujourd'hui totalement fonctionnel. On le voit d'ailleurs dans les associations de consommateurs, où il y a moins de personnes s'estimant lésées que chez les acteurs du marché ADSL...
Mais le gouvernement pesant de tout son poids pour Bouygues (ah, l'amitié...), je parierais plus sur le rapprochement Bouygues-SFR.
Mais bon, pour l'instant, on ne peut que wait & see jusqu'à lundi, où on aura peut-être des infos...

Le #1683672
saepho a écrit :

Pour ma part, je suis comme toi lobo.
Je pense que le meilleur choix est la fusion Numéricable-SFR.
Un marché à 4 opérateurs tient à la route, surtout qu'Orange et Numéricable ne font qu'une partie de leurs chiffres d'affaire en France.
De plus, Numéricable a énormément investit dans son réseau qui est aujourd'hui totalement fonctionnel. On le voit d'ailleurs dans les associations de consommateurs, où il y a moins de personnes s'estimant lésées que chez les acteurs du marché ADSL...
Mais le gouvernement pesant de tout son poids pour Bouygues (ah, l'amitié...), je parierais plus sur le rapprochement Bouygues-SFR.
Mais bon, pour l'instant, on ne peut que wait & see jusqu'à lundi, où on aura peut-être des infos...


c est vrai, ils ne sont plus poursuivis que pour escroqueries...

la compta client c est pas leur fort hein... et puis c est pas comme si ils rachetaient des boites et encaissaient les cheques sans investir...
Le #1684092
tower41000 a écrit :

saepho a écrit :

Pour ma part, je suis comme toi lobo.
Je pense que le meilleur choix est la fusion Numéricable-SFR.
Un marché à 4 opérateurs tient à la route, surtout qu'Orange et Numéricable ne font qu'une partie de leurs chiffres d'affaire en France.
De plus, Numéricable a énormément investit dans son réseau qui est aujourd'hui totalement fonctionnel. On le voit d'ailleurs dans les associations de consommateurs, où il y a moins de personnes s'estimant lésées que chez les acteurs du marché ADSL...
Mais le gouvernement pesant de tout son poids pour Bouygues (ah, l'amitié...), je parierais plus sur le rapprochement Bouygues-SFR.
Mais bon, pour l'instant, on ne peut que wait & see jusqu'à lundi, où on aura peut-être des infos...


c est vrai, ils ne sont plus poursuivis que pour escroqueries...

la compta client c est pas leur fort hein... et puis c est pas comme si ils rachetaient des boites et encaissaient les cheques sans investir...


Ca, c'est clair que l’État a fait des choix spécifiques, comme racheter les banques, mais ici, ce n'est pas le sujet !
Le #1684232
saepho a écrit :

tower41000 a écrit :

saepho a écrit :

Pour ma part, je suis comme toi lobo.
Je pense que le meilleur choix est la fusion Numéricable-SFR.
Un marché à 4 opérateurs tient à la route, surtout qu'Orange et Numéricable ne font qu'une partie de leurs chiffres d'affaire en France.
De plus, Numéricable a énormément investit dans son réseau qui est aujourd'hui totalement fonctionnel. On le voit d'ailleurs dans les associations de consommateurs, où il y a moins de personnes s'estimant lésées que chez les acteurs du marché ADSL...
Mais le gouvernement pesant de tout son poids pour Bouygues (ah, l'amitié...), je parierais plus sur le rapprochement Bouygues-SFR.
Mais bon, pour l'instant, on ne peut que wait & see jusqu'à lundi, où on aura peut-être des infos...


c est vrai, ils ne sont plus poursuivis que pour escroqueries...

la compta client c est pas leur fort hein... et puis c est pas comme si ils rachetaient des boites et encaissaient les cheques sans investir...


Ca, c'est clair que l’État a fait des choix spécifiques, comme racheter les banques, mais ici, ce n'est pas le sujet !


conneries ...
Le #1685182
tower41000 a écrit :

saepho a écrit :

tower41000 a écrit :

saepho a écrit :

Pour ma part, je suis comme toi lobo.
Je pense que le meilleur choix est la fusion Numéricable-SFR.
Un marché à 4 opérateurs tient à la route, surtout qu'Orange et Numéricable ne font qu'une partie de leurs chiffres d'affaire en France.
De plus, Numéricable a énormément investit dans son réseau qui est aujourd'hui totalement fonctionnel. On le voit d'ailleurs dans les associations de consommateurs, où il y a moins de personnes s'estimant lésées que chez les acteurs du marché ADSL...
Mais le gouvernement pesant de tout son poids pour Bouygues (ah, l'amitié...), je parierais plus sur le rapprochement Bouygues-SFR.
Mais bon, pour l'instant, on ne peut que wait & see jusqu'à lundi, où on aura peut-être des infos...


c est vrai, ils ne sont plus poursuivis que pour escroqueries...

la compta client c est pas leur fort hein... et puis c est pas comme si ils rachetaient des boites et encaissaient les cheques sans investir...


Ca, c'est clair que l’État a fait des choix spécifiques, comme racheter les banques, mais ici, ce n'est pas le sujet !


conneries ...


N'as-tu pas connu l'histoire du Crédit Lyonnais ?
Le #1685582
saepho a écrit :

tower41000 a écrit :

saepho a écrit :

tower41000 a écrit :

saepho a écrit :

Pour ma part, je suis comme toi lobo.
Je pense que le meilleur choix est la fusion Numéricable-SFR.
Un marché à 4 opérateurs tient à la route, surtout qu'Orange et Numéricable ne font qu'une partie de leurs chiffres d'affaire en France.
De plus, Numéricable a énormément investit dans son réseau qui est aujourd'hui totalement fonctionnel. On le voit d'ailleurs dans les associations de consommateurs, où il y a moins de personnes s'estimant lésées que chez les acteurs du marché ADSL...
Mais le gouvernement pesant de tout son poids pour Bouygues (ah, l'amitié...), je parierais plus sur le rapprochement Bouygues-SFR.
Mais bon, pour l'instant, on ne peut que wait & see jusqu'à lundi, où on aura peut-être des infos...


c est vrai, ils ne sont plus poursuivis que pour escroqueries...

la compta client c est pas leur fort hein... et puis c est pas comme si ils rachetaient des boites et encaissaient les cheques sans investir...


Ca, c'est clair que l’État a fait des choix spécifiques, comme racheter les banques, mais ici, ce n'est pas le sujet !


conneries ...


N'as-tu pas connu l'histoire du Crédit Lyonnais ?


qui s etait mis en tres grand danger, tiens grace a vivendi-universal dis donc...

ca donne confiance ...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]